INSTALLATION: Champs/Chants d’amour

Avec « Love Scenes » d’Emily Bates, le Casino Forum d’art contemporain ouvre son Project Room à une artiste qui sait vraiment transformer et transcender temps et espace.

Les grandes photos qui accueillent le visiteur laissent d’abord un peu perplexes. Qu’est-ce que des images de montagnes presque identiques, des marques de succion sur le dos d’une femme, des scènes de rue chinoises anodines ont à voir avec le thème de l’expo ? Ce n’est que petit à petit que l’histoire – ou plutôt les histoires – se construisent autour du visiteur.

Par exemple les deux vues sur la montagne légèrement décalées : ils peuvent très bien figurer les points de vue de deux amants se tenant côte à côte devant le même scénario impressionnant. En interprétant l’énigme de cette manière, les autres éléments de la salle prennent aussi un sens. Les rues apparemment banales sont celles que les deux arpentent chaque jour, le portrait de la jeune femme qui rie de toutes ses forces est peut-être un miroir intérieur du bonheur de tomber amoureux, de ces liens intimes qui se tissent entre deux êtres qui avant ne se connaissaient pas. Et puis des chants émergent, derrière une barrière végétale un peu croupissante qui divise la pièce en deux parties.

Ce sont les chants d’amour du peuple des Naxi : population aux coutumes originales, cette minorité chinoise reconnue par Pékin descend des Tibétains. Ce qui explique aussi les clichés de rue et l’environnement asiatique montré dans les photos de la première partie : le projet a été exécuté en Chine, plus précisément pendant une résidence de l’artiste.

Emily Bates semble être tombée amoureuse de ces doux chants traditionnels par lesquels les Naxi se lient. Un homme et une femme peuvent ainsi communiquer pendant des heures sans se toucher, ni se voir. Le chant remplace l’abordage physique dans un premier temps et les deux commencent à se connaître petit à petit et se rapprochent un peu chaque jour.

Une très belle exposition, comme on voudrait en voir plus dans le futur.

Jusqu’au 19 juin, au Casino – Forum d’art contemporain.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.