Pirates : Ben Polidori largue les amarres

Polidori conservera son mandat à la Chambre et pourrait rejoindre d’autres rivages politiques. (Photo : CC BY 4.0 © European Union, 2024)

Le Piratepartei espérait cinq à sept mandats au parlement à l’issue des législatives d’octobre. Il avait finalement dû se contenter d’un troisième député, Ben Polidori, élu dans le Nord, après avoir déjà conquis un siège de conseiller à Vichten, aux communales de juin 2023. Mais l’informaticien de 34 ans quitte le navire, a-t-il annoncé le lundi 15 juillet. « Je vous informe de ma décision de ne plus siéger au sein de la sensibilité politique Piraten et de quitter son parti », indique Ben Polidori dans un communiqué. mehr lesen / lire plus

Pensions : grosses réserves et gros désaccords

Le président du Fonds de compensation commun au régime général de pension (FDC) Alain Reuter lors de l’inauguration officielle de la nouvelle Cité de la sécurité sociale en juin 2023. (Photo : © SIP / Jean-Christophe Verhaegen)

Le fonds de compensation commun au régime de retraite (FDC) bat un nouveau record avec des réserves atteignant 27,39 milliards fin 2023, soit 2,85 milliards de plus qu’un an plus tôt. La somme correspond à 4,25 fois le montant des prestations annuelles, un ratio toutefois en baisse, à son plus bas niveau depuis 2013, indique le FDC dans son rapport annuel publié le 17 juillet. mehr lesen / lire plus

Monde du travail : L’intelligence artificielle a besoin d’un dialogue réel

L’intelligence artificielle suscite une anxiété croissante sur la destruction d’emplois qu’elle pourrait entraîner et sur ses effets dans notre relation au travail. Face à ces défis, les syndicats luxembourgeois plaident pour une réduction du temps de travail ou l’introduction d’une « taxe robot ». Dans tous les cas, ils estiment qu’il est temps d’intégrer la problématique au dialogue social.

L’IA suscite beaucoup de prédictions plus ou moins fantaisistes, mais ses effets sur le monde du travail sont déjà réels, entre suppression d’emplois et redéfinition de nos tâches professionnelles. (Photo : Studio Republic/Unsplash)

L’intelligence artificielle (IA) est-elle la technologie disruptive par excellence ? mehr lesen / lire plus

Des salaires moindres pour les étrangers-ères

Les salarié·es du Luxembourg ont en moyenne perçu une rémunération brute de 75.919 euros en 2022, selon des chiffres publiés par le Statec, le 9 juillet. Cela correspond à une progression de 15 % depuis 2018. Le salaire médian se situe pour sa part à 58.126 euros, ce qui signifie que 50 % de la population salariée gagne moins que cette somme. Globalement, ces chiffres reflètent également d’importants écarts, « un salarié sur dix gagnant moins de 33.110 euros bruts par an », indique l’institut statistique. Dans le détail, ce sont les professions de direction et de cadres qui sont les mieux rémunérées avec un salaire moyen situé à 158.242 euros annuels. mehr lesen / lire plus

Élections législatives en France : La gauche se fera-t-elle voler sa victoire ?

Le Nouveau Front populaire a gagné d’une courte tête les législatives françaises anticipées. En toute logique, il devrait être appelé à gouverner, mais Emmanuel Macron et la droite ne l’entendent pas de cette oreille et veulent l’empêcher d’accéder à Matignon pour appliquer son programme de justice sociale. Le RN de Marine Le Pen, perdant du scrutin, est en embuscade en vue de la présidentielle de 2027.

Un graffiti de soutien au Nouveau Front populaire dans une rue de Paris, en juin 2024. (Photo : Quallendra/Wiki Commons)

En un mois, une grande partie du monde politique et médiatique français a basculé dans une autre dimension : celle des vérités alternatives, des fake news et des insultes sans limite. mehr lesen / lire plus

Pour le RN, une victoire dans la défaite

Contrairement aux prévisions des sondeurs, le Rassemblement national (RN) n’est pas sorti en tête des législatives françaises et a encore moins obtenu de majorité absolue qui aurait ouvert les portes de Matignon à Jordan Bardella. Mais avec 125 député·es, le parti est de loin le mieux représenté à l’Assemblée nationale. Le danger de le voir accéder au pouvoir en 2027 reste entier.

 

RN Assemblée nationale

Photo : Eric Walter/Wiki Commons

Il y avait résolument quelque chose de jubilatoire à voir les mines défaites des ténors du RN sur les plateaux de télé à l’issue du second tour des législatives françaises. Donnés vainqueurs par les sondeurs, le RN et ses alliés transfuges de LR terminent finalement en troisième position, avec un total de 145 sièges, contre 178 pour le Nouveau Front populaire (NFP) et 150 pour Ensemble, le camp présidentiel. mehr lesen / lire plus

De la détresse au bord de la route

« Nous ne laissons personne au bord de la route et nous allons chercher ceux qui y sont pour les réintégrer dans la société », a lancé Luc Frieden lors de la fête d’été du CSV, à Hesperange, mardi. Pas certain que cette généreuse déclaration convainque les « travailleurs sociaux intervenant dans la grande précarité » qui, la veille, ont relayé leur désarroi dans une lettre ouverte rendue publique par l’association Solidaritéit mat den Heescherten. Ce groupe de professionnel·les lance un cri d’alarme en faveur des personnes victimes du sans-abrisme, des toxicomanes et de « celles souffrant de problèmes de santé mentale ». Il s’exprime anonymement pour éviter les « représailles », est-il précisé. mehr lesen / lire plus

Élections législatives en France : L’union de la gauche au-delà des frontières

Au lendemain du premier tour des élections législatives anticipées en France, la candidate du Nouveau Front populaire dans la circonscription des Français·es de l’étranger du Benelux était en meeting au Luxembourg. Élu·es écologistes, socialistes et Déi Lénk luxembourgeois étaient à ses côtés pour apporter leur soutien à l’union de la gauche française, face au péril de l’arrivée au pouvoir du Rassemblement national.

Cécilia Gondard, lors de son premier meeting à Luxembourg, le 25 juin. (Photo : Fabien Grasser)

« Je n’en dors plus la nuit », lâche spontanément Tilly Metz quand on l’interroge au lendemain du premier tour des législatives anticipées françaises, dominé par le Rassemblement national (RN) et ses alliés de droite, qui ont recueilli 33 % des suffrages. mehr lesen / lire plus

Face à l’extrême droite : « Nous voulons une France joyeuse »

Le premier tour des élections législatives françaises se déroule ce dimanche. Face au péril de voir l’extrême droite arriver au pouvoir dans deux semaines, les partis de gauche se sont coalisés au sein du Nouveau Front populaire (NPF). Sa candidate pour la circonscription des Français·es du Benelux était en meeting à Luxembourg, mardi.

(Photo : André Pain/EPA)

La salle s’est d’abord remplie timidement, puis il a fallu ajouter des chaises, qui se sont à leur tour avérées insuffisantes pour contenir tout le public. Mardi, en fin d’après-midi, c’est dans le cadre plutôt chic du Café français, situé dans l’hypercentre de la capitale, que Cécilia Gondard a tenu un meeting électoral du Nouveau Front populaire (NPF) pour les élections législatives anticipées, dont les deux tours se tiendront les dimanches 30 juin et 7 juillet. mehr lesen / lire plus

François Bausch tire sa révérence

François Bausch, figure historique des verts, a annoncé qu’il met fin à sa carrière politique, à l’issue de 35 ans d’engagement au service de la cause écologique. « Après mûre réflexion, j’ai décidé qu’à 67 ans il était temps de réorienter ma vie, afin de consacrer plus de temps à ma famille », écrit François Bausch dans un communiqué publié mardi 25 juin. Réélu député en octobre, il cédera son mandat le 10 juillet à Djuna Bernard, actuelle coprésidente de Déi Gréng. « Pendant 18 ans, j’ai occupé des postes exécutifs où j’ai pu directement mettre en œuvre mes idées dans l’intérêt de la société », affirme François Bausch, citant ses fonctions d’échevin à la Ville de Luxembourg (2005 à 2013), de ministre puis de vice-premier ministre (2013 à 2023). mehr lesen / lire plus

Coût de l’énergie : Le gouvernement se la joue solo

La sortie progressive du bouclier énergétique devait faire l’objet d’une négociation entre gouvernement, syndicats et patronat. Mais ce ne sera finalement pas le cas, Luc Frieden ayant présenté, sans concertation, les modalités de sortie du dispositif lors de son discours sur l’état de la nation devant le parlement, le 11 juin.

Luc Frieden ne veut pas débrancher le bouclier tarifaire au 1er janvier, mais les aides seront considérablement réduites. (Photo : Colin Behrens/Pixabay)

Pour amortir l’augmentation exponentielle des prix du gaz et de l’électricité, un bouclier tarifaire sur l’énergie avait été instauré en 2022. La mesure avait été négociée au sein de deux tripartites. mehr lesen / lire plus

Chambre des salariés Luxembourg : Les temps changent, la lutte continue

Plus de trois mois après la tenue du vote, les 60 représentant·es de la Chambre des salariés Luxembourg (CSL) sont officiellement entré·es en fonction ce 18 juin. Nora Back a été reconduite à la présidence de l’institution. Dans son discours, la dirigeante de l’OGBL a annoncé des changements dans le fonctionnement de la CSL et rappelé les revendications des salarié·es, avec toujours une même ligne rouge sur les pensions.

Le droit du travail n’est pas une variable d’ajustement de la compétitivité, son rôle est de « protéger les travailleurs », a réaffirmé Nora Back devant la nouvelle CSL. (Photo : Fabien Grasser)

Pour la première fois depuis que la CSL est entrée en fonction en 2009, ce n’est pas un ministre socialiste du Travail qui assiste, ce mardi 18 juin, à la séance constituante de sa nouvelle assemblée plénière, mais un chrétien-social. mehr lesen / lire plus

Au Luxembourg : Il y a plus de pauvres et de… millionnaires

Tandis que le risque de pauvreté touche désormais 19 % de la population et que le pays bat des records en matière de travailleuses et travailleurs pauvres, le nombre de millionnaires recensé·es dans le pays est passé de 45.800 à plus de 47.110 en un an. Deux chiffres, deux réalités et une conclusion : au Luxembourg, comme ailleurs, les inégalités s’accroissent.

(Illustration : Nugroho Dwi Hartawan/Pixabay)

Franchement, 2022 n’avait pas été la meilleure année pour les millionnaires au Luxembourg. Leur nombre était tombé à 45.800, contre 46.200 l’année précédente, baisse attribuée aux conséquences de la crise de la covid et à la guerre en Ukraine. mehr lesen / lire plus

Percée de l’extrême droite aux européennes : Le Luxembourg n’est pas une île

Quelle position adopteront les six eurodéputé·es luxembourgeois·es dans le prochain hémicycle européen issu des élections de ce 9 juin, où l’extrême droite a notablement renforcé ses positions ? C’est la question que le woxx leur a posée au soir de l’élection, alors que l’ADR a décroché le premier siège européen de son histoire.

Le Parlement européen version 2024 penche davantage à droite, avec d’importantes percées de l’extrême droite dans certains États membres comme la France ou l’Allemagne. Ces deux pays disposent des plus importants contingents d’élu·es. (Photo : Parlement européen)

Difficile de faire plus antinomique : d’un côté les fédéralistes européens de Volt Luxembourg, de l’autre les souverainistes de l’ADR. mehr lesen / lire plus

France : Du maître des horloges au maître du chaos

En convoquant de nouvelles élections législatives après la victoire écrasante du Rassemblement national (RN) au scrutin européen, Emmanuel Macron prend le risque irresponsable de porter l’extrême droite au pouvoir en France dans moins d’un mois.

Réputé pour sa vacuité et ses absences au Parlement européen, Jordan Bardella porte de beaux costumes et est un virtuose du réseau TikTok. Dans moins d’un mois, l’enfant chéri du RN risque de diriger le gouvernement de la France. (Photo : Parlement européen)

« C’est moi ou les extrêmes » : la formule est usée jusqu’à la corde, mais ce mercredi 12 juin, Emmanuel Macron l’a martelée en boucle au cours d’une conférence de presse. mehr lesen / lire plus

Un promoteur assigne Déi Lénk devant la justice

Le promoteur Nico Arend a établi un singulier lien entre deux documents publiés par Déi Lénk lors de la campagne des dernières législatives. Dans l’un, le parti de gauche cite une étude de l’Observatoire de l’habitat désignant la société immobilière Arend et Fischbach comme l’un des plus importants propriétaires fonciers du pays. Dans le second document, portant sur la justice fiscale, un dessin stéréotypé, réalisé en interne, représente un homme d’affaires assis sur des sacs et des valises débordant de billets de banque. Le personnage en costume et chaussé de lunettes paraît anonyme. Mais ce n’est pas l’avis de Nico Arend, qui s’y est reconnu. mehr lesen / lire plus

Fiscalité : L’hypocrisie européenne

À l’exception du CSV et du DP, tous les partis luxembourgeois en lice pour les élections européennes veulent mieux taxer les multinationales et les grandes fortunes. Alors que les inégalités se creusent et nourrissent le vote d’extrême droite, la justice fiscale devient un impératif dans une Union européenne qui abrite quelques-uns des plus importants paradis fiscaux de la planète.

(Photo : Markus Winler/Pixabay)

Les partis politiques luxembourgeois voudraient-ils solder la place financière en s’attaquant à sa substantifique moelle : l’évasion fiscale des multinationales ? Tout porte à le croire à la lecture de leurs programmes pour les élections européennes du 9 juin. Deux exceptions cependant, et elles sont de taille : le CSV et le DP. mehr lesen / lire plus

Élections européennes : Le social, parent pauvre de l’UE

Avec l’introduction du socle européen des droits sociaux en 2017, les questions sociales ont gagné du terrain dans le débat européen. Mais ce texte est non contraignant pour les États membres, au contraire des questions budgétaires, explique Ludovic Voet, de la Confédération européenne des syndicats.

Avec le basculement dans le numérique, le travail se transforme et se précarise. L’arrivée de l’intelligence artificielle va fortement bouleverser l’emploi. (Photo : Alex Kotliarskyi/Unsplash)

Lorsque Jean-Claude Juncker accède à la présidence de la Commission européenne en 2014, l’UE fait face à la tempête des dettes souveraines qui affectent plusieurs de ses États membres. Les institutions européennes infligent alors un cruel remède austéritaire à des pays comme la Grèce, l’Irlande ou le Portugal. mehr lesen / lire plus

Élections européennes : Ce qu’en disent les partis luxembourgeois

Le woxx s’est plongé dans les programmes électoraux des partis politiques luxembourgeois pour savoir quelle place ils accordent aux questions sociales dans le cadre des élections au Parlement européen du 9 juin. Petit tour d’horizon par ordre alphabétique.

ADR

Le social apparaît en septième position du programme de l’ADR. La formation avance une proposition pour le moins originale pour améliorer le sort des salarié·es : mettre fin aux sanctions économiques contre la Russie, une quasi-obsession pour le parti. Dans sa logique, cela renforcera l’économie et donc les conditions sociales. Élémentaire, n’est-ce pas ? Pour le reste, c’est plutôt convenu : mettre fin au dumping social au sein de l’UE, adapter salaires et pensions à l’inflation ou encore garantir le droit à la formation tout au long de la vie. mehr lesen / lire plus

Course aux armements

C’est la valse des chiffres et elle aiguise les appétits : 600 millions d’euros pour le budget de la défense en 2024, plus d’un milliard en 2028 ; 2,6 milliards d’euros de dépenses prévus sur 30 ans pour l’équipement de la composante luxembourgeoise du bataillon binational belgo-luxembourgeois ; 137 millions d’euros pour la modernisation de la caserne de Diekirch, etc. Entre l’objectif de porter les dépenses de défense à 2 % durevenu national brut dans le cadre de l’Otan et l’ambition de construire une « économie de guerre » européenne, le Luxembourg entre de plain-pied dans la course aux armements. Les dépenses militaires augmentent en flèche partout dans le monde et il s’agit de ne pas rater le coche. mehr lesen / lire plus