NATURE: Dur, dur d’être un crustacé

Le Musée d’histoire naturelle présente l`étonnante vie des crustacés et autres coquillages des mers. Une exposition bien faite pour toute la famille.

Pour Noël, le temps des grandes bouffes gastronomiques , nous allons, dans cette rubrique, nous occuper des crustacés et non pas d’art, comme d’habitude. Non seulement que le mois de décembre constitue chaque année le pic de la consommation de fruits de mer – les huîtres obligatoires, mains recousues incluses après maintes tentatives avortées d’ouverture – mais aussi un mois où l’actualité culturelle bat un peu de l’aile. Raison de plus de nous incruster dans le musée d’histoire naturelle.

D’abord, il y a ce plateau qui saute aux yeux : des fruits de mer frais, des huîtres, des palourdes mais aussi des calamars et autres bestioles consommables sont alignées à un stand, façon marché traditionnel français. C’est un peu inhabituel pour un musée – surtout que l’on doit les remplacer en permanence – mais aussi une excellente entrée en matière, rafraîchissante, à condition bien sûr que les fruits de mers soient frais. Car c’est sous cette forme que la plupart des gens approchent les crustacés : sur un plat et non pas dans un musée.

Et on en apprend de belles sur nos amis à la coquille dure. Car le musée ne se satisfait pas des explications un peu sèches habituelles sur le mode de vie et les écosystèmes dans lesquels vivent et prospèrent les crustacés, mais il offre une vue plus large. Déjà, dans la définition des crustacés entrent en compte des animaux que l’on y aurait a priori pas mis, comme les seiches et les calamars ou encore les escargots. On le voit, le monde des crustacés est bien plus grand qu’on le croirait.

Autre point fort de l’exposition : l’aspect historique ou l’évolution des crustacés et leurs apports à l’évolution en général. Cette partie de l’exposition représente aussi bien les premières formes de crustacés, supposés géants, mais explique aussi comment et pourquoi ils se sont développés. En bref, une exposition à voir si vos enfants vous tapent sur les nerfs en attendant le père Noël ou si vous vouliez tout simplement toujours savoir ce que vous dévorerez dans les jours qui suivent.

Au Musée d`histoire naturelle jusqu`au
16 août 2009


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.