30 Jahre woxx – die andere Stimme

Diese Woche feiern wir drei Jubiläen: 1.500 Nummern, 30 Jahre Zeitung, ein Jahr Online-woxx. Wichtiger als die Bilanz sind unsere Zukunftspläne – die den revolutionären Veränderungen in der Medienbranche Rechnung tragen.

Um die Schwierigkeiten, für die Online-woxx die digitale Pressehilfe zu erlangen, ging es im Edito „Abgebremst aber im Rennen“ der Print-Nummer von vergangenem Freitag. Wie das Projekt GréngeSpoun / woxx in den vergangenen 30 Jahren mit den technologischen Revolutionen in der Medienbranche umgegangen ist, dazu finden unsere Leser*innen in der am 2. November erscheinenden Nummer einen detaillierten Beitrag auf Französisch. Dabei geht es auch um die Chancen, die die neuen Technologien bieten, um den Ansprüchen des ursprünglichen Projekts besser gerecht zu werden. mehr lesen / lire plus

L’autre hebdomadaire : Notre troisième révolution

Avoir une présence en ligne est considéré comme indispensable pour un journal. Mais depuis novembre dernier, le woxx en fait bien plus. Explications et perspectives d’avenir.

Le woxx sur son propre site, sur Facebook et sur Twitter.

Fonder le Gréngespoun, un journal nouveau et alternatif, dans le paysage médiatique luxembourgeois figé de la fin des années 1980, quelle aventure ! Notre première révolution a été tout simplement d’exister, puis d’être officiellement reconnu-e-s au bout de huit ans. Changer de nom, se dégager de la référence au vert qui aurait pu être comprise comme une allégeance à un parti politique, voilà notre deuxième révolution, accomplie en 2000. mehr lesen / lire plus

Une plateforme pour protéger les journalistes et leurs enquêtes

La plateforme « Forbidden Stories » veut protéger les enquêtes journalistiques à travers le monde. Et pourrait fonctionner comme une assurance vie pour journalistes.

L’assassinat de la journaliste et blogueuse Daphne Caruana Galizia à Malte en octobre le souligne : être journaliste, c’est parfois risquer sa vie. Même en Europe. En s’attaquant à des structures mafieuses et à des intérêts financiers, comme elle l’a fait, on s’expose à des représailles de la part de gens qui pensent ainsi pouvoir empêcher la diffusion d’informations sensibles les concernant.

« Keep Stories Alive », c’est le mot d’ordre d’un nouveau projet de Reporters sans frontières et du Freedom Voices Network, « Forbidden Stories ». mehr lesen / lire plus