latin: Mercedes Sosa

Al Despertar

La Negra

(roga) – Sie ist ohne Zweifel die Galionsfigur des lateinamerikanischen Chansons, auch wenn sie kaum ein Lied selbst geschrieben hat. Niemand anders als die heute 63-jährige Mercedes Sosa aus Argentinien hat die Lieder von Leon Gieco, Charly Garcia oder aus dem traditionellen Schatzkästlein besser und bewegender interpretiert als „La Negra“. Das kürzlich erschienene Album „Al Despertar“ soll nun das letzte gewesen sein, doch die Frau mit der monumentalen Bühnenpräsenz möchte trotz angeschlagener Gesundheit auf Live-Konzerte nicht verzichten. Zwar ist die Zeit der Protestlieder vorbei, doch Mercedes Sosa wußte stets, eine Balance zwischen Gefühl und Aussage in ihren Interpretationen zu zaubern. mehr lesen / lire plus

Kox Laurent: Histoire de vignes

Laurent Kox a très tôt aimé se retrouver parmi les arpents pentus au dessus de Remich et suivre le cycle des grappes de la vigne.

Avec un des ses frères il exploite le domaine Laurent et Benoî t Kox est le sixième des onze enfants de François et Elisabeth Kox-Risch. Lui et son frère Benoî t ont repris le domaine viticole qu’avaient commencé les parents. Elisabeth ne s’est pas intéressée à la viticulture, elle n’avait pas la tête à ça. Par contre, une fois les petits hors de ses jupes, elle s’est lancée dans la politique. En première ligne contre la construction du réacteur nucléaire à Remerschen. mehr lesen / lire plus

Panahi Jafar: Le cercle

Le cercle est autour de nous, à nous de l’élargir

Panahi Jafar

„Le cercle“ de Jafar Panahi montre la réalité quotidienne des femmes iraniennes et l’importance qui revêt l’autorisation du mari, ou du père …

Le générique de début s’ouvre sur une porte de salle d’accouchement où l’on entend des gémissements de douleur la première image s’arrête sur l’infirmière annonçant à la nouvelle grand-mère: „Tout s’est bien passé. C’est une petite fille adorable“.

Stupeur de la femme qui s’effraye de devoir l’annoncer à la belle-famille, pensant que sa fille sera répudiée pour n’avoir pu donner naissance à un fils. Destins de femmes iraniennes filmées par Jafar Panahi, ancien assistant d’Abbas Kiarostami. mehr lesen / lire plus