Woody Allen : Wonder Wheel

Il faudrait presque remercier Woody Allen de nous avoir pondu un film tellement médiocre cette année : le défendre en même temps que ressurgissent des allégations d’agressions sexuelles aurait été difficile. Mais « Wonder Wheel » n’a rien de miraculeux, c’est un film passéiste et nostalgique où deux femmes se disputent tragiquement un jeune éphèbe — sans la profondeur, ni l’ironie ou le talent des grands films de Woody Allen. Dommage si vraiment c’était son dernier.

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.