Modern: Harrell Tom

Paradise

Tom Harrell: Paradise BMG 09026063738 2. A écouter sur 100,7 dans l’émission „Blue Note“ du 10 décembre à 20h30.

Thérapie musicale

(jitz) – La musique du trompettiste Tom Harrell sonne comme si elle n’était pas tout à fait de ce monde. On se croit en terrain connu pour être surpris subitement par des inflexions mélodiques inhabituelles, avec un parfum d’inaccessibilité. C’est que le personnage doit vivre dans un monde clos. Souffrant d’une forme de schizophrénie, il est sous médication permanente, qui le plonge dans une léthargie d’où il ne sort que lorsqu’il embouche sa trompette. Sa musique est à l’image de sa biographie: outrageusement romantique, parfois à la limite du kitsch, et dans tous les sens hors du commun. Son dernier disque Paradise nous confirme son grand talent d’écriture, même s’il pousse un peu trop l’accompagnement douceâtre des cordes. Et les quelques couacs sur la trompette sont compensés par un lyrisme débordant. Vraiment une voix à part, malheureusement générée par une maladie grave.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.