Luxembourg: JUNGLE BAR

cuisine world

Green as Ken can

(rg) – Fini le „Pad’Chichi“, Tarzan Ken ouvre cette semaine le Jungle Bar sous l’enseigne prometteuse „cuisine verte évolutive“. Côté Knuedler, bar africain avec musique genre Touré Kunda. Derrière, le même resto avec décor réussi. Seulement trois viandes sur la carte, par contre, ô surprise agréable, une douzaine de plats végétariens. Nos filles végétariennes ont aimé le dom d’aubergines et les lasagnes au légumes, le feuilleté aux épinards dans une sauce de légumes ou la salade aux chèvres chauds furent impeccs.

Notre avant-première était un peu ternie par le stock spartiate de vins sur une carte par ailleurs intéressante (un vin uruguayen!) et le fait qu’un dessert sur trois faisait défaut (les deux autres étant excellents). Nonobstant la qualité des mets et le service cordial faisaient oublier ces maladies d’enfant. Avec „Jungle Bar“ s’est établi un nouvel havre de goût pour végétarien-ne-s et aficionados/as de fraîcheur.

Jungle Bar, 32, place Guillaume, L-1648 Luxembourg, tél. 22 58 12.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.