Dans les salles : Tanguy, le retour

Le lent démarrage de cette comédie qui se repose sur ses acquis n’aide pas à déclencher les rires. Si Chatiliez retrouve après l’exposition un peu de sa verve passée, celle-ci se fonde plutôt sur la sympathie qu’il a su inspirer pour les personnages du « Tanguy » de 2001. Une suite pas entièrement convaincante.

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.