Le tiers payant, sérieusement envisageable pour le ministre

Une pétition en faveur du principe du tiers payant pour les prestations médicales a rapidement atteint le quorum nécessaire pour être débattue à la Chambre.

6.651 signatures en deux semaines : c’est le bilan provisoire d’une pétition pour le « tiers payant chez les médecins », déposée sur le site de la Chambre des députés. Un débat public lui est donc garanti – et en cette période un peu creuse de début d’année, le monde médiatique et politique ne se fait pas prier pour d’ores et déjà s’emparer du sujet.

« Le but de cette pétition est de ne plus devoir avancer l’argent lors de visites médicales », écrit l’auteure de la pétition sur chd.lu, Jill Sterba. Car contrairement à ce qui se fait dans la grande majorité des pays européens, au Luxembourg, et sauf dans des cas exceptionnels, c’est aux patient-e-s d’avancer les frais médicaux avant d’être remboursés par la CNS.

Interviewé par RTL Radio, le président se l’Association des médecins et médecins-dentistes (AMMD), s’est dit peu favorable au principe du tiers payant. Pour lui, ce principe risquerait de rompre avec la « médecine libre » et d’ouvrir la voie vers une « médecine d’État ». Il a par ailleurs critiqué le fait qu’aucun-e représentant-e des médecins ne siège au sein du comité directeur de la CNS.

Toujours sur les ondes de RTL, le ministre de la Sécurité sociale, Romain Schneider (LSAP), a lui sérieusement envisagé l’introduction du tiers payant. Si tous les acteurs se mettaient d’accord, pour lui, une telle réforme pourrait voir le jour avant les prochaines élections. Il exclut toutefois la possibilité d’agir sans accord avec l’AMMD. Peut-être qu’une entrée de l’AMMD dans le comité directeur de la CNS pourrait se faire en échange de son aval en vue d’une introduction du tiers payant ?


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged , .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.