Michael Moore: Bowling for Columbine

D’abord factuelle, puis (trop?) émotionnelle, l’analyse de Michael Moore, concernant l’amour américain pour les armes, n’est pas vraiment une analyse d’intellectuel. Mais si les questions qu’il pose sont simples, elles sont loin d’être mauvaises pour autant. Les réponses toutes faites à ces questions n’existent pas mais, comme le montre par exemple la rencontre avec Charlton Heston, c’est avant tout l’abilité de mettre en question qui compte pour qu’une évolution quelconque soit possible.

A l’Utopia.

Germain Kerschen


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged , .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.