Jazz: Brecker Michael

Nearness of you

Michael Brecker: Nearness of you. Verve 549705-2.

Brute assagie

La tempête breckerienne aura duré 30 ans. Le calme qui suit est d’autant plus déroutant. Michael Brecker vient de sortir un CD de ballades, après s’être imposé comme le saxophoniste le plus véloce et le plus féroce de la planète. Il s’est entouré d’un „dream-team“ (Herbie Hancock, Pat Metheny, Charlie Haden, Jack DeJohnette) pour des méditations où le choix des sons est bien plus important que la frime technique. Ces musiciens qui n’ont plus rien à prouver dominent aussi ce sujet: on joue avec les tensions, on choisit et on caresse les notes jusqu’à obtenir des miniatures langoureuses et définitives. Nearness of you aurait pu être une réussite d’un bout à l’autre s’il n’y avait pas les deux chansonnettes de James Taylor, qui, loin d’être mauvaises ou agaçantes, n’atteignent tout de même pas la profondeur d’expression des morceaux instrumentaux.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.