Folk: Gjallarhorn

Sjofn

Déesse du printemps

Sjofn est une déesse scandinave de l’amour et des passions entre les humains. La déesse du groupe „world“ suédois-finlandais Gjallarhorn est sans doute la chanteuse et violoniste Jenny Wilhelms dont les multiples facettes vocales contribuent à faire du quattuor le groupe numéro un de la „world“ scandinave. Et ce n’est pas tout: les trois instrumentalistes savent marier des instruments traditionnels nordiques (Altfiol, Mandola) avec des percussions du sud (Didgeridoo, Kalimba, Djembe) pour en faire un sound reconnaissable parmi toute la panoplie d’excellents groupes scandinaves.

Une musique archaïque comme des runes, mais en même temps d’une modernité si sophistiquée que l’on ne sait pas où ranger cette musique contemporaine venue du Nord. Sans doute un des disques de l’année.

Gjallarhorn: „Sjofn“, peregrina music PM 50251.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.