CD-JAZZ: Le retour de l’exilé

Le nouveau CD du pianiste français Jean-Michel Pilc est à l’unisson de sa prestation époustouflante d’il y a quelques semaines au Melusina: ça pétille, ça virevolte et ça surprend. Avec ses fidèles compagnons, le contrebassiste François Moutin et le batteur Ari Hoenig, il fonce et fait voler en éclats les standards les plus rebattus. Seule différence face au concert: les pièces sont plus courtes, l’énergie plus canalisée. Le titre du CD „Welcome home“ a une connotation amère: La Grande Nation avait royalement ignoré son pianiste prodigue qui a dû et su conquérir le public new-yorkais avant que le label français Dreyfus Jazz (sic!) ne s’intéresse à lui. Et dire que nombre de critiques pensent qu’il est parmi les musiciens de jazz des plus intéressants du moment. On les rejoint. Ce pianiste est un rebelle, qui maîtrise les vertiges de la liberté et de l’ivresse.

FDM 36630-2


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.