JEU: Sauver le bonhomme

Vous avez une petite heure à tuer? Un jeu Internet d’exception vous permettra de la passer de manière bien agréable. Des bouts de bois „morts“ traversent l’espace. Ce sont là des microcosmes habités par des créatures bien sympathiques. L’une d’entre elles voit son habitation mise en danger par la trajectoire d’un autre bout de bois. La collision est imminente. La créature décide donc de faire un tour sur le biotope inconnu, pour trouver un moyen de changer la trajectoire de celui-ci. A vous de l’aider en faisant les bons clics. Vous rencontrerez alors des agriculteurs-fumeurs d’herbe, des moutons-mutants au chant magnifique, etc. Et vous devrez trouver les moyens de faire fonctionner des machines diverses, pour finalement sauver le petit bonhomme en danger. Ce jeu est d’une beauté et d’une naïveté époustouflantes. Le tout est réalisé avec un amour pour le détail et une vision un peu surréaliste de la nature absolument charmante. Voilà pourquoi nous vous le recommandant chaudement.

http://www.freshsensation.com/samorost.swf


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.