FANFARE: Schammo François

A l’occasion de la fête nationale, le woxx a interviewé le directeur de la Fanfare Royale Grand-Ducale, François Schammo.

„Je ne peux qu’être très honoré.“

François Schammo est devenu directeur de la Fanfare Royale Grand-Ducale à 20 ans.

(photo: Christian Mosar)

Musique métier, musique passion

Enfant de Luxembourgeois et d’Italienne Né en 1978, François Schammo – ancien élève de Carlo Pettinger au Conservatoire et, actuellement, inscrit à la „Staatliche Hochschule für Musik“ en Allemagne – est, de plus, depuis septembre 1999, directeur de la „Fanfare Royale Grand-Ducale de Luxembourg – Grund – Fetschenhof – Cents – Pulvermuhl“, qui fête cette année son 150e anniversaire.

woxx: Pourquoi avez-vous choisi la musique militaire?

François Schammo: J’aime bien les traditions luxembourgeoises. Mon père m’a toujours amené avec lui aux concerts de la musique militaire, depuis tout petit. Cette musique permet de jouer des styles très différents, comme, par exemple, quintette à cuivres, quintette à vent, et c’est très bien de faire cela avec d’autres musiciens professionnels. De plus, il y a une bonne ambiance.

Mais vous ne jouez pas seulement dans la musique militaire …

Parfois je joue dans d’autres ensembles, dans des orchestres symphoniques. Je fais aussi partie d’un quintette à cuivres, „Les cinq gourmets“.

Enfant, auriez-vous pu imaginer que vous deviendriez directeur de la „Fanfare Royale Grand-Ducale“?

Non, jamais! J’étais toujours fasciné par les chefs d’orchestre. J’admirais leur travail. Si je pense qu’actuellement je suis directeur de la même fanfare que, jadis, Jean Antoine Zinnen, le compositeur de l’hymne national luxembourgeois, je ne peux qu’être très honoré.

Comment cela s’est fait?

Quand j’avais 15 ou 16 ans, l’ancien chef de la Fanfare Royale, Marc Gries, m’a demandé d’aider avec le cor pour un concert …

Vous aviez donc déjà une bonne réputation comme musicien?

Jouer du cor, au Luxembourg, n’était pas aussi répandu que maintenant. Je connaissais beaucoup de monde, les gens savaient que j’aimais bien jouer dans des fanfares. J’ai été le successeur de Roland Schiltz, dans la direction de l’Harmonie des Jeunes, et lorsque Marc Gries a quitté la direction de la Fanfare Royale, on m’a demandé si je voulais le remplacer. C’était une grande preuve de confiance, de donner cette responsabilité à quelqu’un de 20 ans.

Faut-il une chimie particulière entre le chef et les musiciens pour aboutir au résultat souhaité?

Le secret est de pouvoir communiquer avec les gens. C’est le plus difficile et le plus important comme chef. On doit être un bon musicien et un bon communicateur.

Vous êtes des amateurs, mais le résultat doit être professionnel …

Exactement! De plus, les échos circulent très vite, car le Luxembourg est petit. On sait tout de suite si le concert était bon ou mauvais … Et c’est une belle satisfaction comme chef, que les commentaires soient favorables. Mais j’aime aussi les critiques. Par exemple, des gens, très différents, qui, après un concert, me disent que le programme était trop difficile pour leurs oreilles. Dans ce cas, la fois d’après, on choisit des ´uvres plus légères. Je suis musicien professionnel et je veux faire une musique de qualité. Cette année, par exemple, les ´uvres de notre concert étaient exclusivement de compositeurs luxembourgeois et les gens étaient très contents de cela. Je n’aurais jamais cru que le concert aurait un succès pareil, car la musique luxembourgeoise est très peu jouée.

Qui établit les programmes des concerts?

Parfois des musiciens font des suggestions et souvent je les accepte. La décision ultime, c’est à moi de la prendre, en tant que responsable.

Quelles sont les conditions exigées pour entrer dans la fanfare?

Il faut faire le solfège pendant une année. La deuxième année, on peut commencer avec un instrument. L’école de Cents est associée au conservatoire. Le seul „problème“ se pose si un enfant veut étudier le violon, ou le piano, ou d’autres instruments qui ne servent pas à la fanfare. La troisième année, si leur choix est compatible avec la fanfare, je les intègre dans l’harmonie des jeunes, pour qu’ils s’habituent à ma direction et, plus tard, ils deviennent membres de la fanfare. Je fais des répétitions spéciales avec eux.

Combien d’heures par jour consacrez-vous à la musique?

Je travaille à la musique militaire et la fanfare prend aussi beaucoup de temps. Si on calcule réellement les heures et l’engagement, on voit que la motivation n’est pas l’argent …

Quelles sont vos préférences musicales?

J’écoute des enregistrements de cornistes. Et j’aime beaucoup le jazz, le blues, le swing, les big-bands. Dommage que le cor ne s’y adapte pas très bien!

Quels projets pour l’avenir?

J’aimerais que „Les cinq gourmets“, le quintette de cuivres dont je fais partie, ait une projection au-delà des frontières luxembourgeoises. La fanfare est le passe-temps le plus idéal que je peux avoir.

Vous disiez que la musique luxembourgeoise est peu jouée, mais est-ce que les Luxembourgeois connaissent leurs compositeurs?

Malheureusement, je crois que la plupart des Luxembourgeois ne connaissent plus les chansons populaires. Moi, je les ai apprises de mon père, qui les avait apprises à l’école, ce qui n’est plus le cas maintenant. Quand je vais chez ma mère en Italie, a Pizzoferrato (Abruzzi), je remarque que les gens là-bas connaissent leurs chansons. Lors de mon premier concert, à l’église du Cents, j’ai joué l’ouverture de „Nabucco“, que j’avais entendue pour la première fois en Italie, interprétée par des gens dont les connaissances musicales étaient inférieures à celles des musiciens de la fanfare. Mais, avec quelle envie, quel sentiment, quelle force, ils jouaient! Quand j’ai demandé au directeur de l’ensemble comment c’était possible, il m’a répondu que les gens connaissaient cette musique et ses origines, qu’elle faisait partie de leurs vies. Voilà la différence avec nous.

Quelle a été l’attitude de vos parents, lorsque vous avez décidé de vous consacrer à la musique?

Ma famille m’a toujours soutenu et encouragé, autant mes parents que mon frère et ma s´ur. Je n’aurais pas pu avoir meilleur entourage. C’est peut-être la mentalité italienne, qui veut que les membres de la famille s’entraident. Maintenant, j’ai la chance que ma copine est clarinettiste et s’intéresse aussi à la musique. Autrement c’est trop dur, de vivre avec un musicien!

Propos recueillis par

Paca Rimbau Hernández

Les concerts à venir de la fanfare, par François Schammo:

„Vendredi 21 juin, les jeunes de la Fanfare Royale, avec la collaboration du comité d’organisation de la Fanfare, ont organisé un concert au Grund, dans le cadre de la fête de la musique. Le 22 – comme chaque année – on a la retraite aux flambeaux, à Luxembourg-Ville. Samedi 29 juin, à 11 heures, nous donnerons un concert à la place d’Armes. Le 28 septembre, la Musique Militaire donne un concert au Hall omnisport. Le 10 et le 11 octobre, il y aura un concert avec German Brass, un ensemble de cuivres, qui viendra pour la première fois au Luxembourg. Le 7 décembre, avec la fanfare de Bonnevoie et peut-être celle de Soleuvre. Et le dimanche avant Noël, avec la Chorale Sainte Cécile, à l’église de Cents. Ce sera le concert de clôture.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.