Ni café, ni photocopieuse

Vous ne l’avez peut-être pas encore remarqué, mais notre rédaction culturelle vient d’avoir un renfort : notre nouvelle stagiaire Esther Fernandes Villela, qui accompagnera notre petite équipe pendant les deux mois à venir. Pour elle, la critique, c’est son pain quotidien, vu qu’elle fait son master de critique artistique en ce moment même à Strasbourg. Passionnée de cinéma, elle s’intéresse avant tout aux notions d’humour et de violence au cinéma et dans les  séries. Pour les semaines à venir donc, Esther a l’occasion de découvrir – et de vous faire découvrir – de nombreux films et de couvrir le Discovery Zone Festival qui commencera vers la fin du mois. En tout cas, vu que l’équipe du woxx n’a toujours pas réglé l’éternel conflit autour de ses machines à café et que l’utilisation de notre photocopieuse nécessite au moins un diplôme en parapsychologie, notre stagiaire peut en profiter pour se plonger davantage dans la jungle culturelle.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.