Dans les salles : Les plus belles années d’une vie

Il fallait le faire. Avec « Les plus belles années d’une vie », Claude Lelouch réunit les personnages d’« Un homme et une femme » et leurs interprètes après un demi-siècle. Grâce à une distribution qui brille et malgré les « leloucheries » habituelles, le film touchera autant les nostalgiques que les cinéphiles.

Le monde a bien changé : dans « Un homme et une femme », il n’y avait ni portables ni placement de produit. Mais l’émotion reste. (Photo : Metropolitan FilmExport)

Dans la torpeur de l’été grand-ducal, il n’est souvent pas facile de trouver le film qui aura l’honneur d’une page critique dans le woxx. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Midsommar

Après « Hereditary », Ari Aster veut frapper un grand coup et se poser en tête de peloton de l’horreur art et essai. Le pari est à moitié réussi : si l’idée est excellente, la réalisation soignée et la photographie somptueuse, le cinéaste se regarde trop filmer et étire en longueur une histoire qui finit par perdre son intensité.

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : The Professor and the Madman

Quelle passionnante histoire que celle de cet autodidacte chargé de la rédaction de l’Oxford Dictionary secondé par un aliéné ! Et tant Mel Gibson, qui tenait au projet, que Sean Penn y payent de leur personne. Malheureusement, l’adaptation longuette et convenue du best-seller en librairies gâche le plaisir de la découverte.

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Yuli

Exploration biographique sur le danseur Carlos Acosta par le langage du corps, « Yuli » ravira sans aucun doute celles et ceux qui mettent la danse sur un piédestal, mais peut-être un peu moins les cinéphiles.

Une audition d’entrée un peu particulière pour un destin extraordinaire. (Photos : Denise Guerra)

La Havane, dans les années 1970. Yuli, surnom indien donné au jeune Carlos Acosta, est un garçon espiègle, féru de football et de break dance. Rien ne le prédestine à la danse classique. Son père, descendant d’esclaves, a cependant de grandes ambitions pour lui et le traîne à l’audition d’entrée de l’École nationale de ballet de Cuba. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : The Lion King

On se demande ce qu’apporte cette version certes léchée, mais bien trop fidèle à l’originale (à part quelques longueurs ajoutées) pour se renouveler. Si l’histoire a toujours son charme et la musique son attrait, si la technique est presque impeccable, le charme et la poésie de la 2D ont quasi disparu.

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Carmen y Lola

Plutôt que par sa description somme toute convenue d’un amour lesbien, « Carmen y Lola » séduit avant tout par sa plongée documentaire au cœur de la communauté gitane espagnole. Un dépaysement total stimulant.

Un quotidien difficile, mais deux beaux sourires prêts à l’évasion. (Photo : Pro-Fun Media)

Si on ne peut pas a priori taxer celles et ceux qui iront voir « Carmen y Lola » d’entretenir des préjugés sur l’orientation sexuelle, peut-être que certains de leurs autres préjugés tomberont pendant la projection. En effet, la réalisatrice Arantxa Echevarría prend le parti de plonger son audience au sein d’une communauté gitane de la banlieue de Madrid, montrant du même coup une réalité pas forcément connue : les maisons sont en dur, les habits certes colorés mais tout à fait standardisés, les emplois bel et bien existants. mehr lesen / lire plus

Musique classique : Cocorico !

Comme à son habitude, alors que les saisons régulières sont déjà terminées, le woxx explore les concerts estivaux qui peuvent combler les mélomanes. Direction Vianden donc, où se produira ce dimanche le Trio d’anges de Luxembourg.

Le trio est composé de Trudpert Schelb (clarinette), Eulàlia Reverté i Casas (basson) et Hubert Strauss (hautbois). (Photo : Trio d’anges de Luxeébourg)

Le café Ancien Cinéma de Vianden est un de ces lieux culturels qui bouillonnent de représentations toute l’année, entre projections de films (ancienne affectation oblige), expositions ou concerts. Si les œuvres accrochées aux murs y sont souvent sous le signe des pays de l’Est, c’est évidemment à un concert intitulé « Vive la France !  mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Spider-Man: Far from Home

Étonnamment retenu pour un teen movie, plutôt bien écrit, le film marque un retour à l’auto-ironie de Marvel qui fait du bien après les productions boursouflées récentes. Les parents qui y accompagneront leurs enfants ne bâilleront sûrement pas et se prendront à franchement rire parfois.

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Photographie : Pellicules sensibles et sociales

Le Mois européen de la photographie devrait toucher à sa fin, mais nombre d’institutions culturelles et de galeries ont eu la bonne idée de le prolonger. C’est le cas du Mudam, qui propose deux expositions de clichés réussies à voir encore tout l’été.

« Rally to Protest UPMC East, July 2 2012 », 2012 (Photo : LaToya Ruby Frazier and Gavin Brown’s enterprise, New York/Rome)

Fidèle à son cycle de présentations régulières de la collection d’œuvres acquises depuis sa création, le Mudam a concocté « Figures sensibles ». L’exposition, issue du fonds photographique de l’institution, aborde « la question de la représentation et des effets de l’image sur notre approche du réel ». mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Le daim

Atmosphère absurde à souhait, personnages déjantés, détournement dans le non-sens du genre de l’horreur avec une pointe d’humour malin : le nouveau film de Quentin Dupieux est une belle bouffée de cinéma parmi les productions ouvertement commerciales. Et en plus, il sait être concis.

L’évaluation du woxx : XXX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Red Joan

Peut-on vraiment juger le passé d’une personne sans avoir connu le contexte historique de ses actes ? Sur fond d’espionnage au profit des Soviétiques, « Red Joan » tente maladroitement d’esquisser une réponse négative.

Chaque pli du visage est un secret : Judi Dench imprime sa marque dans un film par ailleurs assez fade. (Photo : Nick Wall)

Alors que Joan Stanley est arrêtée en 2000 pour divulgation de secrets d’État, son passé resurgit au fil des questions que lui posent les services spéciaux. D’abord réticente, elle avait accepté par amour autant que par idéalisme de livrer à l’URSS des informations sur les recherches nucléaires britanniques. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Men in Black: International

Il y a bien l’arrivée en fanfare des femmes parmi les Men in Black, et tant Emma Thompson en supérieure que Tessa Thompson en agent font le boulot pour féminiser la police des aliens. La surprise du pitch est passée cependant, et le film ne dépasse pas le divertissement honnête pour les nostalgiques.

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Photographie : Objectif autofiction

Dans le cadre du Mois européen de la photographie, la Villa Vauban propose la première exposition monographique d’Elina Brotherus au Luxembourg. Des clichés où l’artiste finlandaise se met en scène elle-même – provoquant des réactions contrastées.

« Reflected in a Mirror 1 », de la série « Artist and Her Model »

S’il y a une chose sur laquelle aucun doute n’est permis, c’est bien la constance d’Elina Brotherus au fil du temps. En effet, dans l’exposition qui lui est consacrée à la Villa Vauban, les photographies – choisies parmi les principales séries qu’elle a réalisées ces 20 dernières années – révèlent une manière immédiatement reconnaissable : soin apporté à la lumière, absence de détails qui pourraient détourner l’attention, composition étudiée comme pour un tableau… et inévitable présence de la photographe dans le champ. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Aladdin

La dernière marotte de Disney pour encaisser plus, les remakes de dessins animés en personnages réels, a jusqu’ici donné des résultats moyens. Mais cet « Aladdin » est de bonne facture et moins guindé, avec un Will Smith en grande forme et une invention visuelle distrayante, notamment lors des numéros musicaux.

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Théâtre : En votre âme et conscience

C’est à une expérience théâtrale un peu particulière qu’invite le Centaure dans sa dernière création de l’année : avec « Terreur », le public devient jury le temps d’une pièce. Condamner ou acquitter ? Une plongée parfois glaçante dans les affres de la responsabilité.

La parole est à la défense : Jules Werner dans le rôle de l’avocat. (Photos : Bohumil Kostohryz)

Sur chaque siège, spectatrices et spectateurs découvrent le matériel nécessaire à la prise de notes. Puis un bulletin est distribué : à l’issue de la représentation, il faudra cocher une des deux cases et déclarer l’accusé coupable ou non coupable. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : X-Men: Dark Phoenix

On imagine le potentiel cinématographique au-delà des thèmes plusieurs fois explorés dans la franchise si un réalisateur à l’univers visuel original avait orchestré l’opposition entre l’excellente Jessica Chastain en méchante extraterrestre et Sophie Turner en puissante Terrienne. Le film tel qu’il est se laisse voir.

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Sibyl

Dans les méandres entre rêve et réalité, le film se fait parfois un peu trop… sibyllin, semblant privilégier l’exercice de style psychanalytique. Heureusement, la performance de Virginie Efira est captivante. Même déséquilibre donc que dans « Victoria », le précédent film de Justine Triet ; voir un des deux suffira.

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Théâtre : Ce n’est qu’un au revoir

Faire rire tout en proposant une réflexion critique non caricaturale sur la société est une entreprise difficile. C’est celle qu’a relevée le TOL dans sa dernière production de la saison, « Un dîner d’adieu ».

Steeve Brudey, Colette Kieffer…

« Par les auteurs du ‘Prénom’ », pouvait-on lire sur les diverses communications du TOL annonçant sa dernière création de l’année théâtrale. C’est que la pièce de Matthieu Delaporte et Alexandre de La Patellière, adaptée sur grand écran, est un sérieux argument pour convaincre le public. Son humour aux ramifications complexes a su attirer les foules sans trop plonger dans la facilité du boulevard. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Avengers: Endgame

Maintenant que les foules l’ont vu et que les projections sont sagement en 2D, pourquoi ne pas aller voir le dernier épisode de la franchise ? Il faudra la culture des enthousiastes de la première heure pour comprendre toutes les allusions, mais comme feu d’artifice final – avec dépression de superhéros en apéritif –, on a vu largement pire.

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus