Édouard M. Kayser : Un esprit libre au « siècle de l’histoire », le Luxembourgeois Jean-Jacques Altmeyer

C’est une petite brochure que le professeur d’histoire luxembourgeois Édouard M. Kayser  a fait paraître dans « Récré », l’annuaire culturel de l’Apess, et fait tirer à part. Mais ça en valait la peine, car l’histoire de Jean-Jacques Altmeyer, un intellectuel luxembourgeois qui vécut entre 1804 et 1877, est passionnante. Cofondateur de l’Université libre de Bruxelles, Altmeyer était une figure de l’intelligentsia fourmillante belge de cette époque pendant laquelle beaucoup de grands penseurs – de Proudhon à Marx en passant par Quinet – avaient trouvé l’exil en Belgique. Un pays certes tiraillé entre libéraux et catholiques, mais assoiffé de liberté et d’indépendance. Dans son fascicule, Kayser nous replonge dans cette époque souvent encore méconnue, ce qui rend l’ouvrage très précieux – même si le langage universitaire est parfois difficile à aborder.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.