The Kooters : Eclectic Epiphanies

1373kootersEn écoutant l’EP des « Kooters », on a envie de se dire que finalement le grunge n’est pas mort. Pourtant, au moment où Kurt Cobain se décida à redécorer sa bibliothèque avec les miettes de son cerveau en 1993, les membres de ce groupe luxembourgeois, eux, se baladaient encore en couches-culottes. C’est ce qui rend « The Kooters » intéressants : un son original dans un paysage musical de plus en plus uniformisé et des performances live explosives et – légèrement – décadentes. Ce sont surtout des chansons comme « Amanda Is Crazy », le premier single du disque, qui font penser aux aïeuls de Seattle : un chant éthéré et torturé, une thématique émotionnelle et une mélodie aussi entêtante qu’efficace, déclinée sur les humeurs du texte. Tout cela fait des « Kooters » un groupe à suivre ces prochaines années et une bonne alternative à des navets commerciaux comme « Austinn » qui prennent trop souvent les devants de la scène.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.