Luxleaks : Un euro tout de même

(Photo : woxx)

Même si cette toute dernière affaire ne concernait pas les révélations Luxleaks en soi, mais uniquement le téléchargement de documents de formation de PWC, l’arrêté de la Cour d’appel était plus qu’attendu.

Qu’elle ait choisi de suspendre le prononcé – ce qui veut dire que la justice estime qu’il y a eu faute, mais qu’il n’est pas nécessaire de la réprimer – marque une petite victoire et une sortie honorable pour la justice luxembourgeoise, qui ne s’est pas toujours montrée très souveraine pendant les procès consécutifs.

Ce qui laisse un goût amer cependant, c’est l’euro symbolique pour PWC. Non pas à cause de la somme, mais en raison du principe. L’avocat du Big Four avait insisté à travers toutes ses plaidoiries que son client revendiquait le statut de victime et il l’a eu.

Mais la justice pourra toujours se reprendre à des occasions futures : la place financière reste suffisamment opaque pour que des fuites se justifient. 


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !

Flattr this!

Tagged , , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.