folk: Williams Lucinda

Essence, Lost Highway

J.J. Williams

(roga) – Près de 20 ans à l’ombre des grandes du folk, enfin le „Grammy“ pour la fabuleuse chanteuse Lucinda Williams avec „Car wheels on a gravel road“ en 1998. Le tout nouveau compact de Lucinda revient sur l’essence du folk américain. Sur ce sobre et magnifique Essence cette maî tresse de la chanson simple, intense et un peu triste se profile en J.J. Cale féminin. Peu de rythmes électriques, mais des balades folk éthérées, sur les thèmes éternels des „lost highways“ – d’ailleurs nom du label -, des rencontres éphémères, des amours en suspens. Entre le blues de Memphis, le folk des années 60 et la chanson d’auteure, Lucinda reste l’une des toutes premières divas. On ne se lasse jamais de cette voix qui confine l’ouï e à l’essence.

Lucinda Williams: Essence, Lost Highway/UMG Records 170 197-2.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.