Luxembourg: BACANO

cuisine portugaise

Un restaurant portugais… mais si peu

(rw) – Cela fait un certain temps déjà que l’entreprise familiale „Bacano“, solidement implantée à Clausen, a ouvert une succursale dans la ville-haute. „Chez Isabel Bacano“ vis-à-vis du restaurant Radar sur la route d’Esch, n’a cependant plus beaucoup d’un restaurant portugais traditionnel. A part les scampis grillés à l’ail – copieux et délicieux, il faut l’avouer – on retrouve sur la carte sommaire plutôt des „Päerdsbüfteck“ et autres cordons bleus peu lusitaniens, ou encore une paella – c’est en vain qu’on y cherche des plats de bacalhau! Lors de notre passage, on aurait aimé goûter à un bon vin portugais, mais il n’y avait pas de carte de vins non plus, et le choix des vins était des plus minces. L’atmosphère froide style salle d’attente générée par le décor ne fait rien pour donner envie de retourner chez Isabel. A conseiller seulement si votre faim est si grande que le reste n’importe pas.

Chez Isabel Bacano, 1, rte d’Esch, L-1470 Luxembourg, tél. 26 44 15 85.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.