POSTROCK: Monuments soniques

Ce n’est pas la première fois qu’ils jouent dans les environs, mais la venue de From Monument to Masses est marquée dans les agendas depuis des mois?

Trois révolutionnaires, sans mots…

Parfois la musique nous emporte loin de tout et nous laisse sur un petit nuage duquel il est difficile de redescendre. A la fois apaisante et rageuse, fascinante et cathartique, la musique du trio – originaire de San Francisco – From Monument to Masses fait partie de cette catégorie de groupes.

Après s’être formés, il y a de cela huit ans, le combo a su se faire une place de choix dans le circuit rock alternatif. Après seulement deux albums et un album de remix, le groupe revient en Europe afin de présenter son nouveau single « Beyond God and Elvis » en prélude à la sortie de leur troisième effort à paraître début 2009 « On Little Known Frequencies ». Un troisième album attendu comme le messie (par certains). En effet, leur précédent opus «  The Impossible Leap In One Hundred Simple Steps », sorti en 2003, a laissé une marque indélébile dans le coeur des amateurs de Post-Rock et de musique expérimentale grâce à un album tout en qualité et à la personnalité plus qu’affirmée mais surtout à force de concerts à l’émotion à fleur de peau dont la formation s’est fait une spécialité.

Les californiens présentent une musique à l’aspect plus que personnel qui doit autant à Godspeed You Black Emperor! qu’a Fugazi ou bien encore Dj Shadow sur le point de vue musical, mais également sur un point de vue idéologique. En effet, leurs longues plages instrumentales s’entrecoupent d’explosions soniques parfois accentuées par des samples politiques qui soulignent l’aspect révolutionnaire revendiqué par cette armada sonique – le tout saupoudré de beats électroniques au raffinement incomparable. Ajoutez à cela un groove épidémique qui fera bouger même le plus réticent des spectateurs de l’audience et des parties de guitare sublimement ingénieuses et vous aurez une vague idée de ce que la formation américaine proposera ce mercredi soir au d:qliq.

Le groupe sera accompagné d’une étoile montante de cette scène foisonnante de musique instrumentale américaine, A.Armada d`Athens en Géorgie, qui ont récemment fait parler d’eux avec la sortie de leur premier album « Anam Cara ». Cette formation n’est pas tout à fait inconnue des amateurs de rock Luxembourgeois car elle comporte en son sein des membres des groupes Maserati et Cinemechanica qui sont déjà venus au Luxembourg à plusieurs reprises. Encore plus atmosphérique, plus sombre et mélancolique le quartet emmène l’auditeur en ballade sur une musique planante et contemplative avant de lui lâcher la main, au terme de montées épiques, dans un tourbillon d’émotions et de saturation rappelant les premiers frissons ressentis sur la musique de Mogwai, Mono ou bien encore Explosions In The Sky.

Enfin, la soirée sera ouverte par le duo Artaban qu’il est impossible de rater en ce moment après la sortie de leur très bon premier effort « Landscapes » qu’ils ont présenté une semaine auparavant au même endroit.

Décidément, les amateurs de Post-Rock et dérivés en auront pour leur argent lors de cette rentrée musicale luxembourgeoise plus que fournie avant la venue des mastodontes tels que Mogwai et Sigur Ros. Avis aux amateurs!

From Monument to Masses, A.Armada & Artaban, 22 Octobre 2008 au d:qliq.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.