FESTIVAL: Un peu d’amour dans un monde de bruit

Dès l’ouverture de la Rockhal, le festival Screaming Fields of Sonic Love a été une de ses missions prioritaires, afin de faire jouer les nouveaux talents luxembourgeois. La sixième édition aura lieu ce weekend.

Some Kind of Rock : Premier groupe à jouer lors de cette édition du Screaming Fields of Sonic Love.

La musique nationale à pris un sérieux coup de fouet durant ces cinq dernières années, avec l’arrivée de multiples formations toutes plus jeunes et ambitieuses les unes que les autres : Eternal Tango, Versus You ou Natas Loves You – toutes sont passées par la case Screaming Fields en leur temps. Ce festival, contrairement à l’Emergenza, qui a fait la gloire de la Kulturfabrikil y a quelques années, ne fait pas revêtir des gants de boxe aux participants pour une lutte sans merci, mais leur permet simplement de se produire dans des conditions professionnelles le temps d’une soirée où tous les rêves de gloire sont permis. Encore, faut-il avoir un public !

La première formation à monter sur scène sera S.K.O.R. (entendez par là Some Kind of Rock) qui ouvrira avec un gros rock de derrière les fagots aux influences plus vraiment toutes fraîches, car fortement typées 90’s. S.K.O.R. se veulent proche du rock FM à l’américaine et creusent dans la veine de Godsmack ou encore Creed. En tout cas, une déferlante de guitare plombée, de batterie bulldozer et de voix très proches d’Eddie Vedder – mythique chanteur Pearl Jam – s’abattront sur les premiers arrivés à la Rockhal.

La deuxième formation Anx 74 officie dans un registre tout autre qui semble avoir fait des émules au pays du Kachkéis depuis l’avènement radiophonique de Versus You : à savoir le pop-punk. Après une bonne poignée de concerts, de premières parties et de festivals, les petits gars de la Moselle seront prêts à faire pogoter les kids comme en 77. Ou plutôt 97, l’époque ou Blink 182 et Green Day squattaient le haut des hits parades.

Agents of Atlas ne sont eux plus tout à fait des débutants, vu que la moitié du groupe est composé d’anciens membres d’Orange Squad, formation qui a fait les belles heures du stoner-rock en béton armé du début de la décennie. Aujourd’hui les murs de guitares et les voix rauques ont été mises au placard au profit d’une musique alternative sur fond de guitares à la fois puissantes et aériennes et de voix douces au potentiel radiophonique que ne renieraient sûrement pas leurs compères de Babyoil.

Du punk, il en sera encore question avec Klappstuhl, l’avant-dernier groupe de la soirée. Mais là ou Anx 74 lorgnent vers le pays de l’oncle Sam, ceux-ci se rêvent plutôt outre-Rhin, tant leur musique est inspirée des mythiques groupes punk allemands comme Die Ärtze ou Die Toten Hosen. Outre les paroles dans la langue de Goethe, le ton se durcit ici quelque peu et on est assez loin des virées californiennes.

La soirée se terminera sur fond de blues-rock moderne aux influences psychédéliques avec The Tiquettes qui sortent tout droit du terreau fertile musical que semble être devenue l’école européenne du Kirchberg. Mais là où les Natas Loves You se prennent d’amour pour les Beatles et Pink Floyd, The Tiquettes ont plutôt choisi le camp des Rolling Stones avec une musique plus brute et des sons plus âpres que viennent souligner les sons d’un harmonica. Il ne leur manque plus que la gestuelle désarticulée et le faciès de Sir Jagger.

Plus d’infos : www.rockhal.lu


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.