HARDCORE: Touché Coulé

Après trois années d’absence discographique et la sortie d’un EP il y a une poignée de mois, Strike Anywhere reviennent enfin avec son tant attendu sixième album, et encore une fois, ils ne sont pas contents…

Hardcore-punk américain, mais pour les masses..

Il est des styles de musique que seule l’Amérique sait produire. Ce phénomène est dû à deux facteurs : une culture musicale rock vieille de plus de cinquante années combinée à un climat politique pas toujours rose. Formés dans la plus grande tradition du punk hardcore made in USA, à Richmond en Virginie, Strike Anywhere n’ont pas leurs langues dans leurs poches et produisent une musique enragée, vindicative, aux textes vitriolés extrêmement politiques sur des brulôts punk-hardcore aux tempi infernaux, à l’efficacité mélodique que ne renieraient pas Propagandhi ou 7 Seconds.

C’est en 1999 que se forme la bande à Thomas Barnett, chanteur au timbre sombre et aux paroles acerbes et politiques entouré des guitaristes Matt Smith et Matt Sherwood, du bassiste Garth Petrie et de la machine rythmique infernale Eric Kane. Le groupe attendra cependant deux années avant de sortir son premier EP « Chorus of One » suivi de très près par son premier album « Change Is A Sound » sur le label punk de référence Jade Tree Records, Malgré les premiers pas clairement ancrés dans le hard-core, le groupe met un peu d’eau dans son vin, juste assez pour faire d’« Exit English » son premier succès commercial. Cependant, il ne faut pas pour autant espérer des textes sucrés sur ses amours d’étés tout juste bon à illustrer musicalement un nouvel épisode d’« American Pie » comme bon nombre de leurs pairs. Ici, il est question d’anti-capitalisme, du droit des femmes, de la globalisation et du droit des animaux.

Cependant, il faudra attendre 2006 pour voir le groupe atteindre un vrai succès commercial avec la sortie de « Dead FM » sur le label de Fat Mike de NOFX, Fat Wreck Chords. « Dead FM » présente un groupe plus mûr et sûr de lui, où les chansons sont mises en avant par la production impeccable de Brian Mc Ternan. S’ensuit alors des tournées marathon avec leurs pairs de Rise Against et Anti-Flag aux Etats-Unis mais aussi en Europe et ce pendant près de trois ans.

2009 marque le grand retour de la bande à Barnett avec « The Iron Front » qui relance le groupe, ayant subi au passage un petit changement de personnel suite au départ de
Sherwood, sur les voies d’un punk-hardcore virulent tout en gardant un aspect mélodique fort aux nombreux sing-along et accélérations punk-rock. Et le groupe semble ne pas vouloir s’arrêter en si bon chemin tant leur emploi du temps est rempli de concerts et ce jusqu’à mi-2010. L’occasion de voir les cinq furieux lors de leurs fameux concerts où énergie rime avec sympathie et surtout conscience politique se présentera encore de nombreuses fois. Et quand ceux-ci sont accompagnés de la nouvelle révélation punk Dead To Me et des gloires locales Versus You, il serait vraiment dommage de s’en priver !

Strike Anywhere, Dead To Me, Versus You
et Society Off à l’Exhaus Trier, ce dimanche
13 décembre.

Plus d’infos :
www.myspace.com/strikeanywhere
www.myspace.com/deadtomesf
www.myspace.com/vsyou
www.myspace.com/societyoff


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.