Kulturkadaver

+++ Es ist mal wieder so weit. Die woxx-Redaktion hat die Kadaver wieder ausgegraben und zieht unverschämt über vergangene kulturelle Highlights und nicht so hoch fliegende Events her +++ Hedda Gabler im TNL: Der Ibsen-Klassiker „Hedda Gabler“ ist zurzeit in einer Inszenierung von Klaus Weise, Intendant am Schauspiel Bonn, im Theatre National du Luxembourg (TNL) zu sehen. Mag das Bühnenbild noch so schick erscheinen und mit seinen schrillen Farben an den Wänden im Popart-Stil erfrischend modern daherkommen, die Inszenierung selbst ist es nicht. Vielmehr tritt beim Zuschauer nach viel atemlosen Herumgeturne zwischen weißen Ikea-Regalen, sehr vordergründigen Dialogen und hysterischem Gekreische rasch Ermüdung ein. Glaubwürdig in ihrer Rolle ist allein Katharina Bock in der Hauptrolle. Dabei wird jedoch nicht deutlich, dass die Figur ursprünglich als rätselhafte Gestalt konzipiert ist. Denn Klaus Weises Hedda ist lediglich verwöhnt, verzogen und arrogant – diese Rolle spielt sie gut. +++ Roulette. Ouverture début mai de l’expo « Ceci n‘est pas un Casino » au… Casino. Elle vaut le détour – ne serait-ce que pour apprécier le côté ludique des oeuvres. Lors de l’inauguration, la ministre de la culture, connue pour la qualité de ses interventions orales, a tenu son meilleur speech. Il consistait dans les trois mots: « Faites vos jeux! » Bien joué, Octavie… +++ Mais peut-être que Mme la ministre a-t-elle simplement pris en compte les railleries qui s’abattaient sur elle après son discours inaugural de la conférence sur « l’e-book », il y a quelques semaines à la Bibliothèque Nationale. Devant une audience ébahie, elle avait prononcé à chaque fois que le terme apparaissait : « i-bück ». Que ce soit par fausse solidarité avec l’interlocuteur français d’après – qui d’ailleurs parlait un anglais presque parfait – ou que « i-bück » provienne de le diction mosellane qui lui est si chère, peu importe. Les discours de Mme Modert resteront gravés à tout jamais dans la mémoire de celles et ceux qui ont du les subir. +++ Pourtant, il y a aussi du positif dans le monde culturel et surtout associatif, voire alternatif. A côté du succès réaffirmé des festivals Eat Your Feet à Dudelange, du weekend dernier, au Food for Your Senses, qui aura lieu à partir de ce vendredi à Tuntange (voir notre article agenda p. 4), c’est aussi dans la métropole du fer que les choses on commencé à bouger. En effet, les Save Esch Sessions parviennent depuis le début de l’année à régulièrement remplir la salle de l’ancien restaurant Diva à derrière le théâtre eschois. La dernière rencontre, qui a eu lieu le premier mai, était en même temps une première : c’était l’occasion de la toute première performance de Plankton Waves, groupe formé par les rescapés de l’épopée Minipli, le groupe électro-pop qui avait fait couler beaucoup d’encre, ces dernières années. En tout cas, les Save Esch Sessions – qui organisent en outre aussi des soirées de lecture très bien visitées – sont une bouffée d’air frais, dans une ville qui peine toujours à devenir une vraie métropole culturelle. Nous y reviendrons bientôt dans nos pages.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.