Le Bruit de l’eau

Alors que la plupart des salles ont fermé leurs portes pour la trêve culturelle estivale, l’Exit07 fête ses « Congés Annulés ».

La vie de musicien est faite de hauts, de bas, de moments frénétiques comme de moments plus calmes, permettant à certains de pouvoir se concentrer sur des projets annexes parfois éloignés de mille lieux de ce qu’on a l’habitude d’entendre de leur part. Après avoir écumé les scènes luxembourgeoises au sein des post-rockeurs quelque peu mésestimés de Balboa, ayant sorti en 2002 un unique album nommé « Scale In Feet » sur le label allemand Musenhain, David André, qui occupait à cette époque le poste de bassiste dans la formation instrumentale, est néanmoins plus connu pour avoir débuté le projet Metro avec d’autres vieux loups de la scène rock indépendante luxembourgeoise. Cette fois-ci, il est question d’indie-rock avec un amour immodéré pour les mélodies pop qui leur permettront de jouer sur de grandes scènes avec des artistes de renom tels qu’Editors ou The Rakes ou bien encore lors de festivals aussi prestigieux que le Rock-A-Field.

Un album et un Ep « We’re Never Sexy » sur lequel le single « She Went Under » ayant tourné sur toutes les radios que compte le pays et ayant illustré musicalement la publicité d’un célèbre vin national, David quitte le navire Metro avant de rejoindre quelques mois plus tard une autre formation indie-rock : Miaow Miaow avec qui il compose aujourd’hui de nouvelles perles musicales. Au cours de son parcours, ce trublion timide de la scène musicale luxembourgeoise, mais avide de nouvelles sonorités et de musique au sens le plus large du terme, crée son projet solo Loud Was the Sea et donnera son premier concert en ce mois d’août à l’Exit07.

Cette fois-ci, pas question de réédite rock, David André se focalise sur une musique électronique à la fois dénudée et sophistiquée. Comme un retour vers ses premiers amours, la musique de Loud Was the Sea est instrumentale, mélancolique et contemplative mais conserve un certain groove qui la rapproche de l’abstract hip-hop et de l’électronica, sûrement influencé par la musique de DJ Shadow ou bien encore Boards of Canada et rappelant l’univers cinématographique des confrères d’Artaban tout en gardant un aspect plus dépouillé et plus expérimental, laissant place à des atmosphères relaxantes voire totalement enivrantes, auxquelles le sieur André ne nous avait pas forcément habitués lors de ses précédents projets musicaux.

Encore une fois, l’Exit07 déniche les nouvelles perles de la scène luxembourgeoise et fait d’une pierre deux coups en proposant des concerts à une période radicalement creuse. Cela permet à celles et ceux qui ne partent pas en vacances de se jeter tout de même quelque chose dans le bain.

Loud Was the Sea, le 12 août à l’Exit07.
Plus d’infos:
www.myspace.com/loudwasthesea
www.exit07.lu


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.