Camarade Henri et S.A.R. Staline

La dynastie Nassau-Weilburg compte dans ses rangs certainement plus de 52 membres. Espérons-le toutefois, car cela pourra faciliter le travail de l’un ou l’autre hebdomadaire dont la confection des « unes » est ainsi assurée pour le restant de l’année et même au-delà. Après Jean, son fils Henri et sa belle-fille Maria Teresa, sa petite-fille Alexandra, espérons seulement qu’ils ne couvrent pas avec la noble échographie du prochain rejeton. Mais nous ne sommes pas mieux. Nous aussi nous avons nos idoles, comme le prouve notre couverture : Joseph Vissarionovitch Djougachvili, surnommé Staline, ancien séminariste, braqueur de trains et petit père des peuples à ses temps perdus. Quoi ? D’accord, il n’a pas le sang bleu, mais il a su le faire couler en rouge. Non, il n’est pas universitaire. Et alors ? Que veut dire cet élitisme social envers un autodidacte ? Car contrairement à son compatriote contemporain Saakachvili, Staline lui, savait gagner une guerre. Et Henri ?


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.