FESTIVAL: La huitième bataille

Le « Out of the Crowd »-Festival à la Kulturfabrik fêtera sa huitième édition le weekend prochain et démontre la tenacité de la culture alternative au Luxembourg.

Prêts pour la guerre des tympans : Battles.

Tout au long de la dernière décennie, les festivals de musique sur le sol luxembourgeois ont poussé comme des champignons, que ce soit au coeur des Terres Rouges ou dans les prairies autour de la commune de Roeser ou encore près du lac d’Echternach : une vraie culture musicale en plein air s’est imposée petit à petit créant ainsi quelques rendez-vous presque incontournables pendant l’été.

Pourtant, toutes ces fêtes musicales ont un hic : leur programmation. Car souvent, les organisateurs luxembourgeois préfèrent inviter des valeurs sûres qui rempliront leurs caisses plutôt que de faire confiance à leur public en leur proposant quelques découvertes qui pourraient même changer leur façon de voir, ou plutôt d’entendre, la musique. Heureusement que dans cette matière aussi il existe un petit village gaulois. Village qui campe ses tentes chaque année vers le début avril dans la Kulturfabrik pour émerveiller le public assoiffé de nouvelles sensations pendant une journée chargée de programmes et de découvertes dans le monde de la musique contemporaine. C’est que les gars de Schalltot, au contraire des autres promoteurs, ne s’arrachent pas uniquement pour l’appât du gain, mais organisent leur « Out of the Crowd »-Festival dans le but de faire jouer quelques-unes des meilleures formations indépendantes du moment, tout en montant un programme parallèle qui va de l’exposition à de la nourriture exotique – enfin pour les non-végétariens.

Et la huitième édition semble vraiment décoller du palmarès des festivals précédents. Pour approfondir cela, commençons par le meilleur, c’est-à-dire la fin : Battles. Un groupe qui a déjà été à l’honneur dans la grande salle de la Kulturfabrik il y a quelques années et qui a laissé à tous les présents un souvenir plus que vivant, car rarement on aura vu autant de monde danser dans cette salle. Alors que la musique de Battles n’invite a priori pas vraiment à se déhancher sauvagement en public. C’est leur mélange entre la froideur mécanique et calculée du math-rock combiné à des tempi empruntés au jazz et exécutés avec brio, qui fait le charme de Battles. Fondé en 2002 et signé sur le label electro Warp, la formation accueille en son sein des membres de groupes aussi mythiques que Don Caballero ou encore Helmet. En été 2011, ils sortiront enfin un nouvel album dont – qui sait – on pourra peut-être déjà apprécier quelques morceaux en live à la Kulturfabrik.

Le reste de l’affiche en promet des belles aussi : Avec « And So I Watch You From Afar », le rock instrumental est à l’honneur avec ce quatuor originaire de Belfast. Les amateurs d’electro se réjouiront certainement de la venue de « Baths », figure de proue du mythique label Anticon. Pour le reste de la soirée, on aura droit à des performances d’artistes internationaux comme « Munch Munch », « Three Trapped Tigers » et « Pharaohs ». Côté rock local, on attendra avec impatience la venue de « Inborn! » qui reviennent juste de Californie, où ils ont bossé avec la légende Ross Robinson et aussi les « ouvreurs » de la soirée, « No Metal In This Battle », groupe instrumental né des cendres de groupes locaux comme Eyston, Dadoes ou encore les défunts Traumkapitän.

Le tout sera saupoudré d’une belle exposition montrant les travaux d’artistes locaux et de la Grande Région et d’autres extras. Donc, si vous voulez vraiment prendre une bonne dose de culture alternative, vous n’avez aucune excuse de ne pas vous pointer à Esch le weekend prochain.

OOTC VIII, le samedi 9 avril à la Kulturfabrik, soutenu par le woxx.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.