FESTIVAL: Voyage en Italie

Après quelques mois passés sans nouvelles, les fameuses « Italian Nights » du collectif Panoplie refont leur apparition au Exit 07 ce vendredi et au d:qliq ce samedi.

Afterhours, les légendes de l’indé-rock transalpin, sont des vieux potes de Panoplie et viendront enchanter l’Exit07 ce vendredi.

Cela commençait à faire long, la dernière occasion de voir une « Italian Night » du collectif Panoplie. Mais, les amateurs de musique nouvelle italienne peuvent aujourd’hui se rassurer et se frotter les mains à l’annonce de cette nouvelle soirée. Et pour cet événement, Panoplie a été chercher des petits joyaux de la musique indépendante italienne en programmant des formations de renom telles qu’After-hours ou bien encore Julie’s Haircut.

Julie’s Haircut est un groupe de la région de Modène qui s’est formé il y a déjà près de vingt ans et a sorti cinq albums depuis 1999 dont le remarqué « Adult Situation », sorti en 2003 sur la major Sony. Leur musique est un mélange de sonorités délicates et de sons rock plus âpres avec des relents psychédéliques pas vieillots pour autant, qui les rapprochent plus du post-rock de Mogwai ou Mono que des Ozric Tentacles. Lors de leur concert, ils présenteront leur dernière production, à savoir un EP de reprises de Jodorowsky et de Nino Rota, qui sont en réalité des bandes originales, la première venant du film « Holy Mountain » et la deuxième de « Casanova » de Fellini.

Julie’s Haircut sera épaulé par la référence indé-rock italienne, le groupe de Manuel Agnelli : Afterhours. Ayant tiré leur nom d’une chanson du Velvet Underground, le groupe se forme en 1985 et donne dans un rock alternatif plutôt mélancolique aux arrangements somptueux, pouvant faire penser à Radiohead ou bien encore Blonde Redhead avec des influences parfois proches de Tom Waits. Tantôt chanté en Italien, tantôt dans la langue de Shakespeare, la musique du combo italien est un condensé d’expériences souvent douloureuses qu’Agnelli interprète de manière à la fois ultra-sincère et possédé, sur une musique rock ou symphonique, ce qui a amené le groupe a signer sur la major Universal en 2008. A noter, que le groupe a collaboré avec Greg Dulli (monsieur Afghan Whigs) en 2006 sur l’album « Ballads For Little Hyenas ».Encore une fois, Panoplie tape très fort et amène ici une très belle sélection de groupes transalpins.

Ce samedi, la fête continuera avec la venue de trois autres formations italiennes au d:qliq : Perturbazione, Denise et Atthebusstop qui présenteront cette-fois ci des sonorités un peu plus légères que celles des groupes présents le vendredi. Espérons simplement que cette renaissance des nuits italiennes ne soit pas quelque chose d’éphémère et que le collectif prépare de nouvelles soirées dans le genre tant le mélange de curiosité et de musicalité semble fonctionner. Car il est vrai qu’en terme de musique moderne, on ne se tourne que très rarement vers l’Italie qui pourtant possède un vivier de groupes plutôt intéressants et au potentiel international saisissant.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.