FESTIVAL: Terres très rouges

Même sans la participation de Serge Tonnar, le festival des « Terres Rouges » est le dernier grand événement de la saison estivale.

Signe des temps qui courent, la conférence de presse présentant le festival « Terres Rouges » du cru 2011 s’est directement tenue chez un des principaux sponsors des festivités, le garage Mercedes Benz à Esch-sur-Alzette. PPP oblige, pourrait-on dire, mais cela avait du moins l’avantage que les petits-fours et le crémant offert aux journalistes étaient de première qualité et ne pesaient pas sur le budget communal. Quant au festival, on ne peut pas ne pas y sentir déjà une odeur de campagne préélectorale, même si la principale intéressée, la bourgmestre Lydia Mutsch, manquait à l’appel. Trois jours de réjouissances en cette fin d’été sont ainsi promis aux habitants de la « métropole du fer », et celles et ceux qui trouveront leur chemin vers le Sud. En plus, à l’exception du festival de musique du dimanche, toutes les manifestations sont gratuites.

Ainsi, les vendredi et samedi seront promis aux animations de rues, un peu sur le mode du « Streeta(rt)nimations » qui remplissent les rues de Luxembourg-City chaque année. Même s’il faut admettre que le programme du festival des rues du vendredi et samedi est bien rempli d’artistes internationaux et réveille les curiosités. En tout, presque une trentaine d’artistes et d’ensembles venant des quatre coins de la planète viendront montrer leurs prouesses et animer les passants lors de spectacles souvent participatifs dans les principales rues d’Esch. Un condensé qui promet de découvrir non seulement les arts du théâtre de rue mais aussi des fanfares et des concerts de jazz. Pourtant, ce ne sont pas seulement des artistes étrangers qui paraderont, une part belle est réservée aux jeunes de la ville qui ont participé, pendant l’été, à des workshops à la Kulturfabrik et qui présenteront leur programme composé de hip-hop, de capoeira, de magie et d’arts plastiques.

Le troisième jour, payant, des réjouissances auront lieu au « Gaalgebierg », sur les hauteurs de la ville, consistant en un festival de musique rock avec quelques belles têtes d’affiche comme Kaiser Chiefs, Sunrise Avenue ou encore The Subways, des groupes internationaux qui viennent terminer leur saison de festivals à Esch. La grande région n’est pas en reste avec les Français de Shaka Ponk et les Belges de Lucy Lucy. Côté luxembourgeois, De Läb et Los Dueños del Ska se partageront la scène et les gages de Serge Tonnar, qui a choisi de ne pas jouer parce qu’à son avis on ne le mettait pas assez en avant. Ce qui a d’ailleurs provoqué une remarque acerbe de son homonyme, l’échevin à la culture d’Esch Jean Tonnar, qui ne voit pas de place pour un groupe luxembourgeois « qui voulait jouer après les Kaiser Chiefs ». Du côté de la boîte organisatrice du festival – eventsmania – on nous a assuré que les reproches formulés par Serge Tonnar, on lui aurait menti sur le moment où il pourrait passer sur scène, n’étaient pas vrais et qu’ils étaient très étonnés de lire son communiqué de presse annonçant sa défection. Mais bon, Esch n’est pas « Laksembörg-Zitty » non plus?même si le combat pour une meilleure appréciation des groupes locaux reste d’actualité.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.