Bonheur national brut

En temps de crise, le bien-être des citoyens et citoyennes prend le devant sur les richesses matérielles. Mais depuis plusieurs décennies déjà, l’OCDE s’applique à mettre en place des indicateurs du bien-être, comme l’a expliqué Martine Durand, sa cheffe statisticienne, mercredi lors d’une conférence du Conseil économique et social (CES) et du Conseil supérieur pour un développement durable (CSDD). La « mesure du progrès » des pays se focalise sur les gens et les ménages, non sur l’économie, et l’on veut connaître non les moyennes mais les inégalités entre les individus en matière de santé, de compétences ou de qualité de l’environnement par exemple. Mais, a avoué Durand, « c’est en choisissant les indicateurs  que les choses se compliquent ». Exemple : les divorces. Comment interpréter leur augmentation en termes de bien-être ? Un autre problème sont les domaines « sensibles » comme la religion. Si la statisticienne a souligné que pour l’OCDE, il n’y a pas d’exclusion au préalable, il y a des données qui ne sont simplement pas recueillies dans certains pays de l’OCDE. De son côté, Serge Allegrezza, co-président du CES, a souligné que pour le rapport sur des indicateurs luxembourgeois qui est en train d’être élaboré par le CES et le CSDD et qui doit être remis en octobre, on a « laissé de côté les questions politiques et philosophiques ».


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.