INDIE: Ménage à quatre

Une belle ribambelle de groupes punk, venus de tous les horizons musicaux et géographiques enrichiront le début de saison au d:qliq, avec en tête d’affiche The Snips, venus tout droit du Canada.

Des Canadiens au son californien: The Snips.

Depuis qu’il a rouvert ses portes il y a six mois, il était assez rare d’y voir du punk rock. Cependant avec le package qui déboulera entre les murs du café en ce début septembre, on peut goûter à la frange sucrée du punk à la californienne. La tête d`affiche sera tenue par le groupe canadien The Snips venant tout droit de Welland en Ontario. Le quintet n`en est pas a son coup d`essai avec leur tout nouvel album « Highs of Low » puisqu`ils ont déjà sorti un premier album « Blackouts » sur Drive Records en 2010 et un split avec The Flatliners l`année dernière. Cette collaboration donne une idée assez précise du style que pratiquent The Snips : un punk rock ultra mélodique aux sonorités pop et rock quelque part entre No Use for A Name et les standards de Foo Fighters, ajoutez à cela une pincée de Taking Back Sunday pour le côté emo plus actuel et vous situerez de quel bois ces Canadiens se chauffent.

Ils seront accompagnés tout au long de leur périple européen par un jeune Américain du nom de Jeff Berman venant tout droit de Los Angeles avec son projet Divided Heaven. Divided Heaven fait partie de la nouvelle génération punk qui a troquée ses roulettes de skateboard et ses guitares saturées pour une guitare sèche à l`instar de Frank Turner ou de Chuck Ragan. Berman a enregistré son premier album « A Rival City » avec Vinnie Fiorello du combo ska-punk culte Less than Jake. Après avoir passé des années à jouer dans divers groupes de petite et moyenne envergure, Berman débute son aventure avec Divided Heaven en 2003, alors qu`il étudie en Europe et a depuis écumé le monde entier avec sa musique aux confluents du punk, du folk et de la pop moderne décrivant ses influences comme un mélange entre Swingin Utters et Elliott Smith.

Dans ce déferlement de décibels proposées par le d:qliq, on aura également la chance de voir les anglais de Fights & Fire qui ont joué sur plus de 300 scènes depuis leur création, il y a à peine quatre années. Ici, bien qu`il s`agisse encore une fois de punk-rock nous naviguons encore dans d`autres eaux plus proches du hardcore moderne et du rock`n`roll. Ainsi la musique de Fights & Fires se rapproche du rock hargneux de Hot Water Music ou du hardcore de Ghost of A Thousand. Après la sortie de leur premier album « Proof that Ghosts Exist » l`année dernière, les Britanniques préparent la sortie de leur nouvel album pour cette année.

Enfin la soirée sera ouverte par les Luxembourgeois de The Adoptees qui en a peine un an ont déjà joué une sacrée poignée de shows à travers le grand-duché et ses environs. Les amateurs de rock local reconnaîtront la patte inimitable d`Eric Rosenfeld, tête pensante de Versus You ou bien encore Communicaution. Cette fois-ci il officie avec ces acolytes dans un style plus nerveux lorgnant quelque peu vers le hardcore old-school mais aux refrains toujours aussi entêtants dont il a le secret.

Les amateurs de punk et de décibels en général en auront pour leur argent, lors de cette soirée. Mais pas seulement eux, car les formations qui se produiront au d:qliq en cette soirée de septembre sont beaucoup plus diversifiées que ce que l`on entend par punk rock habituellement.

The Snips, Divided Heaven, Fights & Fire et The Adoptees, le 12 septembre au d:qliq.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.