Bombe a retardement

(dv) – Une bombe après l’autre et c’est retentissant : dans le cadre des affaires Srel (service de renseignement) et « Bommeleeër », qui s’entrelacent graduellement, RTL a affirmé hier qu’en janiver 2006, le premier ministre Jean-Claude Juncker et Luc Frieden, qui était alors ministre de la Justice, auraient été informés par l’ancien chef du Srel, Marco Mille, et son « numéro 3 », Frank Schneider, des liens entre une branche du réseau « Stay behind » et les attentats à la bombe des années 1980. Cette réunion aurait par ailleurs pu être enregistrée, notamment à l’aide de la fameuse montre truquée utilisée lors de l’entretien Juncker/Mille en 2007. Mais les révélations vont encore plus loin : l’ancien président de la Cour des comptes, Gérard Reuter, a affirmé que le Srel lui aurait payé son logement à Bascharage et que le loyer continuerait d’être payé par la société Sandstone, dirigée par Schroeder. Ceci semble être la contrepartie de la bienveillance de Reuter, qui était alors chargé de vérifier les comptes du Srel. Plus loin, Reuter affirme également que le terroriste d’extrême-droite italien, Licio Gelli, membre de la loge P2 et de Gladio, était présent au Luxembourg dans les années 1980. L’implication du réseau Stay behind dans les attentats à la bombe était un secret de Polichinelle. Il ne reste plus qu’à en apporter les preuves, gardées par des silences et des mensonges en plus haut lieu.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.