INDIEROCK: Les dieux du Post

« God Is an Astronaut » sont de retour au Luxembourg après une première venue remarquée lors du festival Out of the Crowd en 2009. Ils investiront cette année la Rockhal avec en poche leur nouvel album « Origins » et un line-up remanié qui montre une nouvelle facette musicale de la formation.

Le post-rock sans climax ?
Si, ça existe chez « God Is an Astronaut ».

Formé par les frères jumeaux Torsten et Niels Kinsella dans la petite ville de Glen of the Downs en Irlande en 2002, le duo s’adjoint rapidement les services de Noel Healy derrière les fûts avant de sortir dans la foulée leur premier album « The End of the Beginning » sur leur propre label Revive Records. Très vite s’ensuit un certain engouement dans leur Irlande natale. En 2004, Lloyd Hanney prend la relève à la batterie et le groupe s’envole vers de nouveaux horizons avec notamment l’enregistrement de « All Is Violent, All Is Bright », leur second opus, mais également « Far from Refuge » leur très coriace album de 2008 qui sera distribué au niveau mondial et permettra au trio de s’envoler pour le Japon, la Russie ou bien encore les Etats-Unis lors de véritables tournées marathon.

God Is an Astronaut peuvent être considérés comme les bons élèves du post-rock moderne, ayant récolté ce que leurs prédécesseurs avaient semé : la mélodie des gourous absolus de Mogwai, la lourdeur des Américains de Isis ou bien encore les incursions électroniques de 65daysofstatic. Cependant ils sortent leur épingle du jeu en proposant des titres toujours efficaces au songwriting impeccable et à l’efficacité redoutable, sans jouer avec les sempiternels climax auxquels nous ont habitué plus d’un millier de groupes évoluant dans ce genre depuis les dix dernières années. Leur dernier album « Origins » en atteste avec un sens de la mélodie sublimé et un usage de l’électronique plus conséquent, magnifiant leurs compositions qui s’avèrent beaucoup plus matures qu’auparavant.

Sur scène, la formation, devenue quatuor avec l’arrivée du claviériste Jamie Dean, est une véritable machine de guerre qui n’a rien à envier aux cadors du genre. Ainsi les amateurs retrouveront le fameux « Wall of Sound » cher à ce style de musique, toutes guitares dehors ainsi que de formidables light-shows et projections qui donnent à leur musique une dimension plus vivante et garantissent un voyage sensoriel planant. Le groupe est aujourd’hui considéré comme l’un des fers de lance du post-rock moderne, certains médias allant même jusqu’à les citer comme l’un des cinq groupes de post-rock les plus importants au monde !

Ce même soir, les hostilités seront ouvertes par le groupe eschois No Metal in this Battle qui ont fait forte impression lors de leurs derniers concerts, et notamment lors de l’ouverture des Congés annulés à l’Exit07. En effet, le quatuor propose une musique instrumentale des plus singulières mêlant le savoir faire du rock savant de Tortoise avec le côté exalté d’un Maserati, le tout mâtiné d’influences funk, voir même afro-beat. Ce qui paraît être un mélange improbable sur papier se trouve être une véritable machine de groove sur scène enchaînant les bonnes idées qui ne laissent que peu de gens de marbre.

La saison des concerts recommence tout doucement après un début septembre plutôt mollasson, et rien ne devrait vous empêcher de franchir le seuil de la Rockhal en ce lundi d’automne, si vous êtes avides de sensations musicales fortes ou bien simple curieux.

A la Rockhal, le 23 septembre.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.