ALTERNATIVE COUNTRY: Tissage de rock

Depuis la dissolution de 16 Horsepower au début des années 2000, David Eugene Edwards étanche sa soif musicale à travers ce qui ne devait être qu’un projet : Wovenhand.

Puise son blues dans les eaux boueuses du bayou : David Eugene Edwards.

Au départ, il y avait 16 Horsepower, groupe de country-folk alternatif typique des années 1990 au même titre que Sparklehorse ou encore Lambchop. Mouvance musicale qui faisait autant écho à l’indie rock qu’aux racines plus profondes du rock américain comme la country, le blues ou bien encore le gospel. Formé en 1992 par David Eugene Edwards et le bassiste Pascal Humbert, le groupe enchaînera quatre albums, dont un « Low Estate » fondateur en 1998 qui définira la trajectoire empruntée par Edwards tout au long de sa carrière : un rock sombre qui puise ses racines au fin fond des eaux boueuses du bayou.

En 2001, après de nombreux toussotements dans les rouages du moteur seize chevaux, Edwards se crée un petit jardin secret dans un nouveau projet dénommé Wovenhand. Musicalement, on ne peut pas dire qu’Edwards soit allé chercher ses influences beaucoup plus loin car il s’agit plus ou moins d’une continuation du travail qu’il a amorcé avec 16 Horsepower. Cependant, celui-ci se laisse plus volontiers entraîner vers un rock plus primaire, tout en n’oubliant pas d’incorporer ses thèmes de prédilection : la religion, la spiritualité et les démons qui l’habitent.

Dès 2003, Edwards sort deux albums sous le pseudonyme de Wovenhand, en attendant le déclin et l’abandon de 16 Horsepower une paire d’années plus tard. Il se remet dès ce moment-là à travailler avec son acolyte de toujours, Pascal Humbert, à la composition de petites pépites de blues-rock moderne. On est bien loin des BB King ou autres Muddy Waters. Ici, le blues se décline sous un nouvel habit plus sombre et mystérieux : Edwards n’en garde que l’essence même – chanter son mal-être – mais y incorpore des sonorités plus fraîches et surtout plus sombres, la fascination du chanteur pour Joy Division n’y étant sûrement pas pour rien.

Le dernier album de ce troubadour perturbé, « Refractory Obdurate », le neuvième en onze ans sous le nom de Wovenhand (alors que les 16 Horsepower n’en ont sorti que quatre en douze années d’existence), est un parfait condensé du savoir-faire de David Eugene Edwards en tant que compositeur de rock. Il débute d’emblée sur les rythmes quasi tribaux de « Cosicana Clip » où Edwards s’en donne à coeur joie avec des textes quasi déclamés et des guitares toutes distorsions dehors, apportant à cette dernière livraison en date un caractère plus sulfureux que n’aurait pas renié un certain Neil Young dans les années 1970.

Un caractère qui, on l’espère, sera présent lors de sa prestation dans la salle eschoise, qui fait par la même occasion une bien belle rentrée avec la venue d’un artiste atypique. A noter également que la première partie sera assurée par le singer-songwriter norvégien Torgeir Waldemar qui propose une musique folk dépouillée proche de celle de ces héros des années 1970 que sont Crosby, Still & Nash.

A la Kulturfabrik, le 22 septembre.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.