Théâtre : la saison commence mal

(lc) – 2015, quelle année de merde ! Alors que le financement des conventions reste toujours en suspens, c’est le rideau final d’un grand du théâtre luxembourgeois qui a remisé pour un moment au second plan les soucis financiers. Marc Olinger, sans lequel les arts de la scène n’auraient pas pu se développer pour atteindre le niveau qu’on connaît, est parti pour toujours. Le fait qu’amis et pas-tellement-amis du grand acteur et directeur lui rendent unanimement hommage prouve l’influence qu’il a exercée sur la scène locale. Pourtant, on pourrait dire qu’il a bien choisi le moment de partir, vu qu’il a raté le fiasco autour de la non-représentation luxembourgeoise au festival « Off » d’Avignon, sur fond de batailles de boue publiques entre l’auteure et l’acteur de la pièce choisie. Un conflit qui a dû tellement sidérer la Theater Federatioun qu’elle a été incapable de mettre en place des alternatives, qui pourtant ne manquaient pas.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.