Ambient/indie : Sensibles des pieds

Encore trop méconnue hors de son pays, la scène musicale portugaise a pourtant plein de bonnes choses à offrir – par exemple Sensible Soccers, qui réinventent la musique ambient et emmènent leur public vers de nouveaux horizons.

Footeux au caractère maritime : Sensible Soccers représentent la douce nouvelle vague portugaise. (Photos : Sensible Soccers)

Le football au Portugal est une chose tellement sérieuse qu’il ne faut en aucun cas s’en moquer. Alors appeler son groupe Sensible Soccers pourrait être une vraie provocation, quand on connaît le culte de la virilité lié à ce sport. Heureusement que le nom est tiré d’un vieux jeu pour console Amiga et Atari ST de 1992 – à l’époque, c’était la référence pour les jeux de football virtuels. Mais de toute façon, le trio Sensible Soccers n’est pas ami de la provocation et des sons lourds.

Tout au contraire, leur son est doux comme un coucher de soleil avec vue sur l’Atlantique. Originaires de petits bleds dans le nord du pays, les musiciens ont fait de la commune de Fornelo leur quartier général, parce qu’elle se situe exactement à équidistance des villages d’où ils sont originaires. Et la croisée des chemins pour Sensible Soccers, c’est tout un symbole : si la musique ambient est bien à la base de leurs chansons qui peuvent aisément dépasser les formats radio, ils n’hésitent pas à mélanger d’autres éléments dans leur sauce. Que ce soient des sons de flûte éthérés ou des guitares sous effets multiples, Sensible Soccers font feu de tout bois.

Mais ils le consument de façon à ne rien brûler. Leur musique est moins faite pour danser que pour une après-midi de farniente ou de lecture sous des couvertures un dimanche pluvieux. Où on aime se rappeler les vacances, les plages, voire les souvenirs d’enfance de journées passées près de la mer. Car, indéniablement, la musique de Sensible Soccers a un caractère maritime. Elle évoque moins les tempêtes et les dangers de la mer qu’une certaine mélancolie qui submerge celles et ceux qui aiment regarder le soleil se coucher au-dessus des vagues.

Une de leurs autres qualités, c’est qu’ils n’imposent rien aux auditeurs et auditrices. Au contraire, leur musique est comme une main tendue, une invitation au voyage en commun. Elle pardonne même les décrochages. Un easy-listening de qualité supérieure et une expérience à tenter.

Cela tient aussi à leur façon de composer leurs chansons. Au lieu de submerger leur audience de vagues musicales ou de l’enterrer sous des nappes de synthés, Sensible Soccers optent pour une approche plus simpliste. Une ou des mélodies commencent et rencontrent en cours de route des contre-mélodies qui sont amplifiées par des rythmiques intimistes, mais performantes.

Par moments, on se sent proche des albums légendaires du Japonais Keigo Oyamada, alias Cornelius, qui a révolutionné la musique électronique dans les années 2000 – surtout avec son album légendaire « Point » de 2002, avec lequel il est d’ailleurs en tournée actuellement.

Côté disques, les Sensible Soccers en ont trois à leur compteur : un album éponyme en 2011, un deuxième, « Villa Soledade », en 2016 et puis le plus récent, « Aurora », en 2019 – qui a reçu un accueil critique très favorable dans les revues spécialisées. Si on y ajoute que leurs lives sont très courus pour l’atmosphère hypnotique et la « douce empathie avec l’audience qui leur a conféré un statut proche de celui de groupe culte », comme le formule le site Resident Advisor, il n’y a aucune raison de ne pas commencer 2020 tout en douceur.

Au Gudde Wëllen, le 11 janvier
.

Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.