Bettel se reprend sur la 100,7

Au cours d’un entretien avec le Land, le premier ministre avait évoqué des problèmes de comptabilité et de droit du travail à la radio publique pour justifier le placement de son pote Laurent Loschetter à la présidence du conseil d’administration. Finalement, il ne veut pas avoir dit ce qu’il a dit.

(©100,7)

Ces propos avaient fait quelques vagues, et même l’ancien directeur de la radio Jean-Paul Hoffmann (qui avait démissionné, ne se sentant plus soutenu par la politique) s’est fendu d’un courrier de lecteur au Land, dans lequel il a expliqué que tous les comptes et rapports annuels de la 100,7 avaient été approuvés par le conseil d’administration.

Ce sur quoi rebondit le député Déi Lénk David Wagner, qui veut savoir comment un conseil d’administration dans lequel siègent un-e représentant-e de l’Inspection des finances ainsi qu’un commissaire du gouvernement qui assiste de façon consultative aux réunions peut avaliser une comptabilité irrégulière.

Dans sa réponse, Xavier Bettel fait sa plus belle autruche et affirme vertement : « Le ministre des Communications et des Médias n’a ni connaissance ni évoqué des irrégularités légales concernant la gestion de l’Établissement de radiodiffusion socioculturelle. » Alors que dans l’interview du Land (sûrement approuvée par le ministre et ses conseillers), il dit clairement : « Als Laurent Loschetter damals zum Präsident von 100,7 ernannt wurde, ging es darum, Probleme in der Buchführung und im Arbeitsrecht anzugehen. »

Curieuse aussi, sa réponse concernant le droit du travail. Bettel évoque « la transformation de postes CDD en CDI et la proposition de contrats CDD et CDI à des freelances, suite à la signature de la nouvelle convention pluriannuelle » – une convention signée entre l’État et la radio lorsque l’ami Loschetter était président, d’ailleurs. Honni soit…


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged , , , , , .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.