Cannabis : un projet et une conférence

La légalisation du cannabis est une des étapes majeures de l’accord de coalition – une première ébauche a fuité dans la presse, tandis qu’une conférence inspecte le modèle canadien de plus près.

(©Herman Adolph Köhler – Wikipedia)

Les collègues de la radio publique viennent de rendre compte d’un premier jet législatif concernant la légalisation envisagée du cannabis. Ainsi, la production serait mise entre les mains d’opérateurs privés surveillés de près par l’État. Le gouvernement prévoit entre autres de garder toute la chaîne de production à l’intérieur du grand-duché, pour ne pas avoir à importer du cannabis et pour devenir autosuffisant, même en ce qui concerne le cannabis médical.

Par contre, planter du cannabis dans son jardin ou sur son balcon resterait toujours illégal, selon ce document. Il est donc à prévoir que certains fournisseurs, qui préparent déjà le terrain, vont faire de très bonnes affaires – et ce sera aux consommateurs de leur payer un tribut s’ils veulent sortir de l’illégalité.

Tandis que cette réforme se concrétise peu à peu, une conférence sur le modèle canadien se tiendra ce mardi soir au lycée technique pour professions éducatives et sociales. L’invité de la soirée est le professeur Serge Brochu de l’université de Montréal. Spécialiste du « contrôle social et judiciaire de la toxicomanie », selon le site de sa fac, il a accompagné de près la légalisation du cannabis dans son pays. Il a également cofondé et dirigé le « groupe de recherche et d’intervention sur les substances psychoactives – Québec » (RISQ). Dans ses recherches, il associe souvent les aspects juridiques et sociologiques du spectre de la toxicomanie. La conférence « La réglementation du cannabis au Canada : un an après… et puis ? » débutera à 19h.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.