Ludovic Bernard : Au bout des doigts

Les semaines qui marquent le passage à la nouvelle année sont souvent l’occasion de sorties de films familiaux et pleins de bons sentiments. « Au bout des doigts » n’est pas une exception.

C’est un conte (de Noël, période oblige) classique, au fond, que celui du jeune de banlieue qui trouve sa voie hors de la délinquance par une activité artistique. On a même envie d’y croire, d’autant que le jeune Jules Benchetrit ne s’en sort pas mal et que la musique originale un rien banale est rehaussée par Bach, Brahms ou Rachmaninov.

C’est d’ailleurs le Deuxième Concerto pour piano de ce dernier qui est mis en valeur, puisque le protagoniste le travaille pour un grand concours international. mehr lesen / lire plus

Rob Marshall : Mary Poppins Returns

Comment résister à cette déferlante de nouvelles chansons usinées avec métier et talent ? Pour celles et ceux qui aiment aller au-delà des images, en se disant que la morale de cette suite est terriblement néolibérale : un artiste qui néglige ses finances (honte à lui) est sauvé par… un gentil banquier. Dommage pour la distribution qui brille.

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Antoine Blossier : Rémi sans famille

Le roman d’Hector Malot a déjà été adapté plusieurs fois au cinéma, et même en manga. Cette version n’apporte pas grand-chose de neuf, mais est taillée de façon à émouvoir toute la famille. Pas moins légitime dans ce créneau qu’une superproduction de fin d’année, même si ce sont surtout les enfants qui apprécieront.

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Jeanne Herry : Pupille

Oui, on sort groggy de la projection : tant d’énergies déployées pour qu’un enfant né sous X trouve une mère, tant d’années de dossiers avant une adoption, tant de frustrations et de joies chez toutes les personnes qui accompagnent ces parcours administratifs sinueux… Mais on a appris, pleuré et ri, porté par une distribution qui joue juste.

L’évaluation du woxx : XXX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Steve McQueen : Widows

On pourra regretter une certaine complaisance pour la violence filmée, mais le scénario est bien ficelé et les personnages bien dessinés. Sans ostentation, mais sans compromis, une touche féministe vient se greffer sur ce film de gangsters efficace. Amatrices et amateurs auront leur dose de sensations fortes.

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Fede Alvarez : The Girl in the Spider’s Web

Avec sa musique omniprésente, son déluge de technologies et ses situations aussi tendues qu’invraisemblables, ce blockbuster assuré de la saga « Millenium » version globish n’a pas les aspérités des films suédois. Le tout se regarde sans déplaisir, mais n’atteint pas les sommets des meilleurs thrillers, nordiques ou d’ailleurs.

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

David Yates : Fantastic Beasts: The Crimes of Grindelwald

Dans le premier épisode, on pouvait aimer découvrir les étranges bestioles qui donnent son nom à la série. Ce deuxième volet leur laisse bien moins de place, et cherche avant tout à relier le spin-off à la saga Harry Potter, dans un déluge d’effets numériques. Les non-adeptes quitteront définitivement le navire.

L’évaluation du woxx : O
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Hervé Mimran : Un homme pressé

Même au top de l’un des fleurons de l’industrie automobile française, on n’est pas à l’abri d’un AVC et d’une perte de parole. Le film, basé sur le livre de Christian Streiff, ancien de chez Citroën, vit de la performance de Fabrice Luchini – mais ne réussit pas à trouver l’équilibre entre drame et comédie. Dommage.

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Gilles Lellouche : Le grand bain

Avec une belle brochette d’acteurs, Gilles Lellouche réussit à construire un film aussi drôle qu’enthousiasmant. Et surtout sans jamais tomber dans le ridicule ou les blagues trop limites. Bref, un film qui fait chaud au cœur.

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Michel Ocelot : Dilili à Paris

On retrouve les recettes qui ont apporté le succès aux précédents opus de Michel Ocelot, de l’animation très typique au débit caractéristique des voix. S’ajoute à l’intrigue policière une belle brochette de personnalités du Paris de la Belle Époque. Beaucoup de charme donc, pour celles et ceux qui ont encore une âme d’enfant.

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site.
mehr lesen / lire plus

Lukas Dhont : Girl

Prenant le contre-pied des scénarios usuels sur ce thème, Lukas Dhont montre un entourage le plus souvent bienveillant pour Lara, née garçon, apprentie ballerine et en attente de l’opération qui fera d’elle une femme. Le jeune Victor Polster y est remarquable. Une Caméra d’or méritée à Cannes.

L’évaluation du woxx : XXX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Michel Blanc : Voyez comme on danse

Petite déception que cette fausse suite 16 ans après d’« Embrassez qui vous voudrez ». Le démarrage tarde, et si les répliques cinglantes fusent finalement, notamment grâce à l’abattage de Karin Viard, la comédie manque un peu de rythme et de mordant. Mais le tout n’est ni vulgaire ni racoleur: c’est déjà ça.

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Emmanuel Mouret : Mademoiselle de Joncquières

Il faut dépasser l’impression d’étrangeté causée par une langue surannée, dite avec de délicieuses intonations anachroniques, pour se pénétrer de l’atmosphère. Puis, pour peu qu’on ne s’attende pas au libertinage flamboyant des « Liaisons dangereuses » de Stephen Frears, on trouvera à cette histoire de vengeance amoureuse un charme certain.

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site mehr lesen / lire plus

Nora Twomey : The Breadwinner

Grâce à une animation soignée, on suit avec émotion les aventures de Parvana, qui se travestit en garçon pour subvenir aux besoins de sa famille. Une belle coproduction luxembourgeoise ; dommage tout de même que, coproduction oblige justement, les dialogues soient en anglais « avec accent » plutôt qu’en pachto ou dari.

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Eric Khoo : Ramen Teh

Cette histoire de retrouvailles d’un jeune chef de ramen japonais avec son passé singapourien utilise toutes les ficelles habituelles pour susciter l’émotion, flash-back larmoyants et musique doucereuse compris. Est-ce l’exotisme ou les innombrables plans qui donnent l’eau à la bouche (sauf peut-être pour les végan-e-s) ? En tout cas, miracle, ça fonctionne.

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Pierre Morel : Peppermint

Même celles et ceux qui avaient un faible pour Jennifer Garner dans la série « Alias » et qui rêvaient de la revoir dans un rôle de justicière musclée déchanteront rapidement. Certes, l’actrice n’a rien perdu de son tonus, mais tout le reste ou presque sonne faux, du scénario paresseux à la prestation caricaturale des autres rôles.

L’évaluation du woxx : O
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Cécilia Rouaud : Photo de famille

S’il échappe aux nombreux pièges des mélodrames légers à la française, « Photo de famille » ne réussit néanmoins pas à dépasser un certain seuil d’authenticité. C’est plutôt une longue attente… pour presque rien.

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Romain Gavras : Le monde est à toi

Au début, on ne sait pas bien à quoi s’attendre. Puis Romain Gavras installe ses personnages, tous un peu dérangés, dans une comédie policière déjantée façon Tarentino assagi. La dérision sert de fil conducteur, avec un pied de nez permanent à la société de consommation. Un drôle de film qui ne se prend pas au sérieux, et tant mieux.

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Christophe Duthuron : Les vieux fourneaux

Une belle surprise pour celles et ceux qui s’attendaient à une comédie française un peu neu-neu. Pierre Richard, Eddy Mitchell et Roland Giraud jouent à merveille les trois gauchistes vieillots qui se battent toujours contre les moulins à vent – et qui y perdent un peu les pédales. Le tout dans une histoire à double tranchant qui ne se révèle que peu à peu. Pour du divertissement, c’en est – et du bon !

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Christopher McQuarrie : Mission: Impossible – Fallout

Pas de plans d’une seconde ou d’effets spéciaux omniprésents, mais comme d’habitude des cascades « à l’ancienne » bien filmées et bien orchestrées. Tom Cruise, un peu essoufflé parfois, âge oblige, les effectue lui-même et en arriverait presque à convaincre les non-scientologues que la secte conserve. Agréable dans la torpeur de l’été si l’on cherche le divertissement.

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus