Sur arte.tv : In den Gängen

Trois petites semaines d’exploitation au Luxembourg à l’époque et puis s’en va : heureusement, Arte propose pour celles et ceux qui l’ont raté en salles de voir cet objet cinématographique déroutant, au cadre soigné et aux personnages doucement dingues. Une fable cruelle en hypermarché sur fond de réunification, au rythme contemplatif mais prenant.

L’évaluation du woxx : XX

Sur arte.tv mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Home Videos

L’humoriste Jerrod Carmichael discute très sérieusement et à bâtons rompus avec les femmes de sa famille sur comment elles perçoivent la beauté et l’amour, ou ce que le fait d’être noire représente dans les États-Unis d’aujourd’hui. Encore une trouvaille documentaire courte (une petite demi-heure) et percutante du site lecinemaclub.com, qui colle à l’actualité et où respirent l’écoute et la tendresse.

L’évaluation du woxx : XXX
Sur lecinemaclub.com mehr lesen / lire plus

Auf Netflix: Hillbilly Elegy

J.D. Vance ist Jurastudent auf der prestigeträchtigen Yale University. Obwohl er wichtige Vorstellungsgespräche für Praktikumsplätze hat, muss er zurück nach Hause, da seine Mutter nach einer Heroinüberdosis im Krankenhaus liegt. Die darauf folgende Konfrontation mit seiner von Armut geprägten Kindheit kommt authentisch rüber, fokussiert sich jedoch starr auf persönliche Leistung. Hillbilly Elegy ist schauspielerisch und kinematografisch spannend, inhaltlich jedoch eher schwach.

Bewertung der woxx: X mehr lesen / lire plus

Auf Netflix: The Boys in the Band

In Joe Mantellos Drama „The Boys in the Band“ (2020), basierend auf einem Theaterstück (1968) von Mart Crowley, gerät eine Gruppe schwuler Freunde bei einer Geburtstagsfeier über den Dächern New Yorks aneinander. Wutausbrüche, wirre Dialoge, schwer lesbare Szenen sowie überzogenes Schauspiel machen den zweistündigen Film mehr zur Ausdauerprobe als zum Vergnügen.

Bewertung der woxx: O

  mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Sous les étoiles de Paris

De belles images et de bons sentiments qui n’osent pas prendre la misère à bras-le-corps, préférant la facilité du conte de Noël. Au vu du nombre réduit de sorties en ce moment, on aura de l’indulgence pour ce gentil film où Catherine Frot donne de sa personne en clocharde, malgré un scénario peu réaliste.

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Red Fields

Le film se mérite : il faut entrer dans le rythme de cette comédie musicale qui déroute par son début contemplatif, au son d’une musique traditionnelle orientale. Et puis, une fois dedans, on est fasciné par cet objet cinématographique inusuel, où la musique se mêle au fantastique pour porter un message antimilitariste clair.

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Miss

Le film lorgne plutôt du côté de « La famille Bélier » que de « Girl », avec une réalisation utilitaire et des longueurs. Mais la performance d’Alexandre Wetter dans le rôle-titre est marquante, même si ses partenaires ont tendance à en faire trop. Et puis pourquoi pas un feel-good movie sur la quête d’identité de genre en ces temps incertains, après tout ?

L’évaluation du woxx : X
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Adieu les cons

Albert Dupontel signe une comédie décalée où la critique sociale rejoint le burlesque. Flanqué d’une Virginie Efira efficace, le réalisateur-acteur brosse un portrait tendre et désabusé de personnages malmenés par la société moderne, qui, dans un baroud d’honneur en forme de pied de nez, préfèrent se consacrer à l’empathie plutôt qu’à la vengeance.

L’évaluation du woxx : XXX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Im Kino: Skin Walker

Was einigermaßen vielversprechend als psychologischer Horrorfilm beginnt, entpuppt sich schnell als wilde Aneinanderreihung von Flashbacks, die die Zuschauer*innen lediglich verwirren. Weder die großartigen Bilder noch die guten Schauspieler*innen können das unzusammenhängende Drehbuch, das sich zudem noch viel zu reichlich an Genre-Klischees bedient, retten.

Bewertung der woxx: X

Alle Uhrzeiten finden Sie auf unserer Internetseite. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Yalda

Terrible point de départ que cette émission de téléréalité où la fille d’un homme assassiné doit pardonner la meurtrière pour lui éviter la peine de mort. Si le rythme s’essouffle parfois, si ce duel semble par moments caricatural, on ressent cependant fascination et répulsion jusqu’à la fin.

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Antoinette dans les Cévennes

Laure Calamy, éternelle abonnée aux seconds rôles, donne enfin la mesure de son talent de bout en bout dans un long métrage. On chemine avec Antoinette et son âne comme avec de vieilles connaissances, en oubliant les peines de cœur dans un éclat de rire. Sans compter le bol d’air cévenol.

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Auf Netflix: First Reformed

Nachdem er 2018 Premiere feierte, ist „First Reformed“ nun auch in Luxemburg einem breiten Publikum zugänglich: Streambar auf Netflix, erzählt der Film handwerklich einwandfrei von einem sich radikalisierenden Pastor (Ethan Hawke). Leider enthält das Drama derart viele Themen, dass am Ende unklar ist, worum es „Taxi Driver“-Regisseur Paul Schrader eigentlich geht.

Auf Netflix.
mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Petit Pays

Le film est parfois maladroit, mais sans doute sciemment, puisqu’il se place à hauteur d’enfant. En tout cas, il est toujours touchant, et la montée inexorable de la violence dans un endroit dépeint au début comme un petit paradis est efficacement rendue.

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Cuentos del rio

Facture documentaire classique mais efficace pour ce film qui transporte au Nicaragua, sur les bords du fleuve San Juan, personnage principal d’une pièce de théâtre préparée par des enfants. Colonisation, migration vers la capitale ou le Costa Rica, projet de canal entre océans Atlantique et Pacifique : les thèmes s’entremêlent entre théâtre et réalité, sous le regard bienveillant de Julie Schroell.

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Auf arte.tv: Lene Marie oder Das wahre Gesicht der Anorexie

Ein Porträt der Fotografin Lene Marie Fossen: Die Norwegerin verweigerte seit ihrer Kindheit das Essen aus Angst, erwachsen zu werden. Mit ihrer Kamera hielt sie eindrücklich Gesichter, Ängste, Trauer und Zerfall fest. Eine interessante, wenn auch brutale Dokumentation über einen Überlebenskampf.

Bis zum 17. September in der Arte-Mediathek
mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Adam

Belle chronique de la vie ordinaire de femmes bousculées par une société patriarcale, le film bénéficie d’excellentes prestations de ses actrices. Si le scénario ne ménage pas de retournement ni de surprise, il file avec une douceur enveloppante, comme le miel sur les appétissantes msenem (crêpes locales) confectionnées à l’écran.

L’évaluation du woxx : XX
Tous les horaires sur le site. mehr lesen / lire plus

Auf arte.tv: Ring frei für Sambias Boxerinnen!

Copyright: Arte/Screenshot

In „Ring frei für Sambias Boxerinnen!“ dokumentiert die Regisseurin Carmen Butta mehr als Boxkämpfe: Sie begleitet junge Amateur-Boxerinnen aus Sambia, die im Ring und im Leben um Anerkennung und um ein besseres Leben kämpfen. Am Ende gibt es keine Verliererin. Eine sehenswerte Doku.

bis zum 14. September auf arte.tv

Bewertung der woxx: XXX mehr lesen / lire plus

Sur Apple TV : Beastie Boys Story

Même si leurs tubes sont devenus anthologiques, l’histoire derrière les trois gars de New York qui ont parcouru le chemin entre le hardcore punk et le hip-hop est peu connue et par moments surprenante. Dirigé par Spike Jonze, cette soirée de présentation par les deux survivants Mike D. et Ad Rock est une superbe plongée humaine dans l’histoire de la musique récente.

L’évaluation du woxx : XXX mehr lesen / lire plus

Sur lecinemaclub.com : Promène-toi donc tout nu !

Marivaudage, fausse naïveté, dialogues théâtraux à écouter au second degré… tout le cinéma d’Emmanuel Mouret est en puissance dans ce moyen métrage réalisé comme film de fin d’études, et qui a même bénéficié d’un sortie en salles à l’époque. Un film léger en forme de visite de Marseille, comme un petit pastis à la fraîche.

L’évaluation du woxx : XX

Sur lecinemaclub.com mehr lesen / lire plus

Dans les salles : Été 85

Au fil des longs métrages, François Ozon construit une œuvre cinématographique qui explore toutes les facettes du septième art, comme si se répéter était absolument exclu pour lui. Le réalisateur est un des plus passionnants en France aujourd’hui, et chaque nouvel opus est attendu. Évidemment, il y a les Ozon majeurs  – le dernier, « Grâce à Dieu », était de ceux-là – et les Ozon mineurs – on serait tenté de classer « Été 85 » dans cette dernière catégorie. Mais un Ozon mineur a toujours des atouts. Mélange d’histoire d’amour de six semaines entre deux adolescents et de thriller inattendu, le dernier film en date du cinéaste bénéficie d’une production sans failles, qui replongera celles et ceux qui ont vécu ces années exactement dans l’époque, avec force détails. mehr lesen / lire plus