Gaume à l’âme

Enfin ! Tout près de la frontière entre les deux Luxembourg, le festival de jazz de Rossignol a été l’occasion de savourer à nouveau de la musique live.

Du jazz plein d’énergie : le Rémy Labbé Quintet. (Photo : Jean Koob)

Après un programme ultraréduit l’année dernière pour cause de covid, le « Gaume Jazz Festival » a proposé le weekend dernier un des premiers grands rendez-vous musicaux de cet été dans la région, comme quoi la Gaume met du baume à l’âme de ceux et celles en manque de musique jazz live – et aussi des artistes, dont bon nombre ont souligné leur joie de pouvoir jouer à nouveau devant un public réel. Les responsables du festival ont dû relever non seulement le défi de la covid – les masques étaient de mise – mais également celui du temps pluvieux par moments : après quelques bonnes averses le samedi, les spectacles du dimanche se sont déroulés sous le code vestimentaire « imperméable et bottes de caoutchouc ».

La plus grande partie du programme arrivait cependant à faire oublier ces aléas. La première soirée offrait déjà un moment unique avec une « carte blanche » au jeune musicien belge Mathieu Robert et ses acolytes : porté par des instruments très variés (dont le banjo et l’accordéon), des timbres originaux et des mélodies douces, le groupe montrait à la fois son énergie créatrice et ses capacités de dialogue musical. Un deuxième point fort fut le concert d’Aka Moon, groupe chouchouté par le public belge. Sous l’égide du saxophoniste Fabrizio Cassol et du chanteur Frey Massamba, le groupe naviguait entre jazz et world, Europe et Afrique.

Gaume Jazz, avec Parisien et Peirani

Le samedi, c’était le Rémy Labbé Quintet qui sortait du lot, avec du jazz plus classique, mais extrêmement dynamique et gai. Si la trompette, le sax, le piano et la contrebasse étaient excellentes, ce fut Raphael Pannier à la batterie qui donnait une prestation à couper le souffle. Entretemps, la pluie avait fait son apparition, et le duo de pianos Sunna Gunnlaugs et Julia Hülsmann n’avait pas de peine à rassembler le public sous le grand chapiteau. Même si le ciel déversait des pluies torrentielles sur la tente, les deux pianistes arrivaient à captiver leur audience avec un jeu à la fois précis et envoûtant. Mais le highlight de la soirée fut la performance d’Émile Parisien et Vincent Peirani, duo bien connu au Luxembourg. Un dialogue tendre et passionné entre le saxophone et l’accordéon qui a de nouveau livré la preuve de l’engagement total des deux artistes.

Ambiance de festival : petite pause entre deux sets. (Photo : rw)

Avouons que les prestations du dimanche (en tout cas celles que nous avons pu écouter) restaient quelque peu en retrait par rapport à celles des jours d’avant. Les tentatives des responsables du festival de satisfaire tous les appétits mènent parfois à des interprétations assez larges de l’appellation « jazz », se traduisant par exemple par le choix d’un groupe de flamenco (avec danseuse) ou d’un ensemble world méditerranéen pas loin du bal sirtaki. Néanmoins, c’est aussi le mélange des adeptes du jazz « pur » et du public novice de la région qui fait le charme du festival. Pour l’année prochaine, on souhaiterait que le festival de Rossignol et celui de Gouvy, qui a lieu le même week-end, accordent leurs agendas pour que les fans aient la chance de profiter des deux rendez-vous.

 


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged , , , .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.