Le Luxembourg part à la chasse

Le Luxembourg participera à la chasse aux migrants et aux passeurs en Méditerranée. C’est le Conseil de gouvernement du 29 juillet – le dernier avant les vacances – qui a concrétisé une idée que Jean Asselborn avait déjà exprimée en avril 2015. Les ministres réunis ont, en effet, donné leur accord pour la signature d’une « lettre d’intention » entre l’État et Luxembourg Air Ambulance S.A. dans le cadre de la participation luxembourgeoise à la mission « Triton ». L’idée est de mettre à disposition de l’agence de « protection des frontières » Frontex un hélicoptère de surveillance aérienne. La mission Triton a maintes fois été critiquée par les associations de défense des droits humains : son but explicite n’est pas le sauvetage de personnes en détresse, mais la surveillance des frontières extérieures de l’Europe. L’agence Frontex, qui gère la mission, est elle critiquée régulièrement pour ses activités contraires aux droits fondamentaux et son côté paramilitaire. Le but d’une mission de surveillance telle que prévue par le Luxembourg pourrait être – outre la détection de personnes en danger – un repérage des routes, mais aussi des navires utilisés par les passeurs.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.