L’IHTP a vraiment été fondé

L’Institut d’histoire du temps présent vient donc officiellement de voir le jour. Lors d’une conférence de presse lundi dernier, l’institut, qui avait quelques difficultés au démarrage – le dossier est passé de la Culture à l’Enseignement supérieur notamment, puis pas moins de quatre instituts ont fermé pour sa création -, a présenté son nouveau logo et son nouveau sigle (C2DH – Luxembourg Centre for Contemporary and Digital History). Comme le nom l’indique, c’est l’élément numérique qui prime – et qui est surtout politiquement voulu. Pour l’instant, quelques CDI sont à pourvoir, donc le panier de crabes devrait encore remuer pour un petit moment.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.