Mémoire : Enfin arrivés

La deuxième fois a été la bonne : le Comité pour la mémoire de la Deuxième Guerre mondiale (CM2GM) vient d’approuver l’apposition d’une plaque honorant les volontaires des Brigades internationales sur la Gëlle Fra.

CC BY-SA 3.0 Roger Davies

Pour les Amis des Brigades internationales – Luxembourg (ABIL), le parcours du combattant aura pris plusieurs années, et tout a presque été perdu dans la dernière ligne droite. Lorsque, sur injonction des députés socialistes et dudelangeois Dan Biancalana et Mars Di Bartolomeo (qui a été un des membres fondateurs de l’ABIL en 1998), le premier ministre avait une première fois demandé son avis au CM2GM l’année dernière, le résultat avait été négatif. Certes, le CM2GM était d’avis qu’il fallait inclure les brigadistes dans la commémoration nationale et qu’il fallait perpétuer leur mémoire aussi sur son site en ligne, mais la Gëlle Fra, c’était non. Alors qu’y figurent déjà deux plaques en l’honneur des volontaires de la guerre de Corée, le bureau du CM2GM arguait de la sensibilité des Luxembourgeois-es envers ce monument, pas sans controverses.

Mais l’avis avait un hic, comme le woxx l’avait dévoilé après avoir eu connaissance des courriels internes : le bureau n’avait pas suivi l’avis de la majorité, car deux des trois communautés s’étaient dites a priori favorables (même si tous leurs membres ne l’étaient pas) et une troisième, celle des enrôlés de force, bloquait. Ne pouvant atteindre une unanimité, le bureau avait à l’époque essayé de trouver ce compromis – honorer les volontaires de la guerre d’Espagne oui, mais pas sur la place de la Constitution. Un compromis qui n’a pas tenu, et, comme le premier ministre Xavier Bettel l’avait annoncé, le CM2GM s’est réuni pour en rediscuter. Et le miracle est arrivé dans une réponse complémentaire envoyée le 12 février aux députés Biancalana et Di Bartolomeo. Ainsi, lors d’une réunion du comité, le 10 février, deux questions ont été posées sur les volontaires des Brigades internationales, l’une concernant un hommage officiel et l’autre sur la plaque à la Gëlle Fra : « La réponse du CM2GM est affirmative par rapport aux deux questions précitées », précise le courrier.

Revirement du CM2GM

En ce qui concerne la mise en musique, le chef du service mémoire du ministère d’État, Patrick Majerus, tout comme l’historien Serge Hoffmann de l’ABIL ont confirmé au woxx avoir été en contact pour commencer les travaux sur une proposition de texte à mettre sur la plaque. Celui-ci devra ensuite être validé par le CM2GM. Puis ce sera à d’autres services de donner leur accord sur les aspects pratiques : « Je ne peux pas donner une date précise pour l’inauguration de la plaque, car il y a encore des détails techniques à régler – entre autres avec le Service des sites et monuments, la Ville de Luxembourg et d’autres », a précisé Majerus, en faisant tout de même entendre qu’il veut que le dossier avance vite.

Ce n’est donc plus « No pasarán » pour la mémoire de ceux qui se sont battus contre le fascisme avant l’heure. Même la question sournoise du député populiste de droite Fred Keup – qui voulait savoir si les volontaires luxembourgeois ont participé à la terreur rouge, exercée dans certaines régions espagnoles contre des ecclésiastiques et autres représentant-e-s de l’ancien régime – n’a pas pu arrêter la marche de leur mémoire vers la Gëlle Fra. Dans sa réponse, le premier ministre a sèchement écrit que son ministère n’avait « pas connaissance » d’une telle implication de Luxembourgeois dans ces massacres.

Bref, la culture de la mémoire luxembourgeoise va enfin aussi être consacrée à ceux qui se sont battus pour des idéaux de gauche. Un rééquilibrage tardif, mais d’autant plus nécessaire.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.