Pour une autre finance

La finance cause de crises et d’inégalités, une fatalité ? Lors d’une conférence demain mardi, Grégoire Niaudet analysera la question et proposera des alternatives.

Suite aux élections, qui va gouverner au Luxembourg ? La finance, comme avant, pardi ! Au-delà de cette boutade, une simplification abusive, les problèmes politiques, économiques et sociaux causés par le système financier actuel n’en constituent pas moins une évidence. À la place d’une finance source d’instabilité et d’inégalités, peut-on imaginer une finance au service de l’intérêt général ?

C’est le sujet d’une conférence demain mardi : l’expert et auteur Grégoire Niaudet sera à l’Altrimenti à midi, notamment pour présenter sa publication récente « La finance aux citoyens ». L’invitation d’Etika et d’Attac rappelle qu’il y a dix ans, la chute de Lehman Brothers a déclenché une crise économique mondiale. « Depuis, beaucoup de discours ont été prononcés appelant à des réformes radicales du système international, réformes radicales qui ne furent jamais concrétisées dans les faits », constatent les ONG.

Système financier et intérêt général

Le rapport « La finance aux citoyens » (téléchargeable), rédigé pour Caritas France, présente le rôle des banques et des bourses dans l’économie et leur impact sur la vie de tout le monde. « Le système financier ne concerne donc pas seulement les banques ou les investisseurs, mais tous les citoyens qui veulent sortir de la crise sociale et écologique dans laquelle nous sommes », une raison de plus pour Etika de présenter ce rapport au public luxembourgeois.

Grégoire Niaudet est spécialiste des questions financières, notamment dans les relations Nord-Sud. Après avoir travaillé en Afrique et en Europe sur les questions de développement économique, il a pris en charge, en 2010, les questions liées à la finance au « Plaidoyer international du Secours catholique – Caritas France ». Il représente le Secours catholique dans plusieurs collectifs d’associations internationales, notamment au sein du conseil d’administration de Finance Watch.

La conférence aura lieu mardi 16 octobre à 12h15 à l’Altrimenti, salle Rheinsheim, 5 avenue Marie-Thérèse, Luxembourg. Le rapport sera distribué sur place et pourra être dédicacé. Etika demande de s’inscrire par courriel via events@etika.lu en précisant le nombre de personnes qui assisteront à la conférence et celles qui resteront pour le déjeuner. La participation à la conférence et le déjeuner sont offerts par Etika.

Plus d’informations sur le site etika.lu.

Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.