Seconde vie pour l’auditorium de la Villa Louvigny

Après son classement, l’auditorium de la Villa Louvigny va être rénové.

Les membres du gouvernement  Guy Arendt et Lydia Mutsch, accompagnés de Jean Leyder, directeur des Bâtiments publics, et de Xavier Poos, directeur adjoint de la Santé. (Photos : SIP)

Depuis jeudi, la Villa Louvigny et son auditorium sont officiellement classés dans le répertoire des monuments nationaux. Cette bâtisse construite en 1920 a longtemps abrité la Compagnie luxembourgeoise de radiodiffusion (CLR), qui y a fait construire en 1952 un grand auditorium, planifié et réalisé pour Radio Luxembourg, et qui bénéficie d’une acoustique à la renommée internationale. C’est dans celui-ci que le Luxembourg a enregistré à deux reprises le concours Eurovision de la chanson. Son acoustique spécifique en vue d’enregistrement a également attirée de nombreux artistes, par exemple les Rolling Stones.

Vers la fin des années 1990, le ministère de la Santé a pris ses quartiers dans les anciens locaux du CLT (Compagnie Luxembourgeoise de Télédiffusion). L’auditorium, autrefois légendaire, était presque tombé dans l’oubli, n’étant plus en utilisation depuis que l’Orchestre philharmonique du Luxembourg (OPL) a déménagé en 2005 à la Philharmonie. Mais début juin, la députée Sam Tanson (Déi Gréng) a ravivé le débat autour d’une réaffectation possible de la salle à travers une question parlementaire à l’adresse du ministre de la Culture Xavier Bettel (DP), qui avait émit un avis plutôt réservé.

 

D’autant plus surprenante semble donc la venue de Guy Arendt (DP), secrétaire d’État à la Culture, vendredi matin sur les lieux, en compagnie des responsables de l’Administration des bâtiments publics. En effet, le secrétaire d’État affirme à cette occasion que le ministère de la Culture a pour ambition de redonner une deuxième vie à la salle de concert, ce qui ravit Sam Tanson sur Twitter. Pour cela, un état des lieux et une étude de faisabilité vont être réalisés. Les mesures de sécurité doivent être remises à jour, tout comme les possibilités d’accès. La ministre de la Santé Lydia Mutsch (LSAP) semble favorable à ce projet au sein de ses locaux, à condition qu’ils soient séparés de l’auditorium.

D’après Arendt, le délai tout comme le budget des travaux restent inconnus à ce jour, mais la Villa devrait redevenir un lieu de culture, offrant les mêmes possibilités, voire plus, que par le passé.

La question de la réutilisation de la salle de concert n’est en effet pas uniquement une question de patrimoine architectural, mais répond également à la demande émanant d’artistes, tel Serge Tonnar, qui à de multiples reprises ces dernières années a manifesté son intérêt pour l’auditorium.


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged , , , , , .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.