Genres d’enfants

(dv) – Sujet tabou s’il en est, le député vert Claude Adam a abordé l’épineuse question des enfants trans’ et intersexes dans une question parlementaire adressée à la ministre de l’Education nationale Mady Delvaux-Stehres. Il y fait référence au rapport alternatif élaboré par différentes ONG et intitulé Radelux, suite à la publication des troisième et quatrième rapports relatifs aux droits de l’enfant et dans lequel le gouvernement adoptait un certain nombre de mesures. Or, la question des enfants dont l’identité de genre n’est pas définie, ou qui ne se reconnaissent pas dans celle qui leur est attribuée, n’y est pas abordée. Pourtant, ces enfants sont particulièrement exposés au mal-être voire au suicide. Le rapport Radelux préconise ainsi la création d’actes de naissance sans mention du sexe, ce que la ministre souhaite voir mis en discussion. Elle se dit également d’accord pour que ces enfants jouissent d’une protection particulière mais ne souhaite pas pour autant l’instauration d’une personne de référence dans les établissements scolaires par crainte d’une « mise au pilori » des enfants concernés. Chose positive, la ministre semble prendre la problématique au sérieux.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.