NewB, une banque sans bonds ni bonus

(lm) – Que faire des banques? Elles nous ont précipité dans la crise, nous les avons sauvées, elles se sont plaint des régulations, nous leur avons lâché la bride. Et maintenant elles recommencent leurs folies. « Les casser », recommandent les uns, « les nationaliser » proposent les autres. Mais voici qu’une initiative belge s’est mis en tête de tout simplement créer une alternative, une banque pas comme les autres, avec des coopérateurs à la place d’actionnaires, des investissements exclusivement dans l’« économie réelle » et une échelle des salaires allant de 1 à 5 seulement. Mercredi soir, Dirk Coeckelberg, le directeur de la future banque « NewB », était au Luxembourg sur invitation d’Etika, afin de présenter la démarche. Le magazine Paperjam cite Coeckelberg regrettant qu’il n’y ait que 1,8 pour cent d’investissements éthiques en Europe : « Les citoyens réclament aujourd’hui des banques éthiques, qui prennent moins de risques avec leur argent et leur donnent le pouvoir de s’exprimer. » Le directeur s’est aussi plaint du mauvais accueil de la Banque nationale de Belgique, qui exige que NewB intègre une grande banque comme actionnaire. Theodor W. Adorno estimait qu’il ne pouvait y avoir de vie juste au sein de la vie fausse. Peut-il y avoir une finance juste au sein de la finance fausse ?


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.